Troubles dans le Royaume dans les Ombres...

Aller en bas

Troubles dans le Royaume dans les Ombres...

Message par Silumgar le Dim 11 Fév - 1:35

Le tonnerre roula sourdement dans les cieux noircis par des nuages si lourds qu'ils s'éventraient sur les pics qui entouraient le manoir d'ordinaire silencieux du Père des Ombres. D'ordinaire car en ce soir il grouillait d'activité. Les enfants du sombre sire chargeaient pour la plupart de larges chariots avec du matériel de guerre, d'autres s'entraînaient, d'autres enfin montaient la garde en silence. Une cependant agissait différemment. Enfouie dans sa lourde robe pourpre, elle avançait vers la porte d'entrée du manoir sinistre, son visage caché par une capuche.
L'estafette salua d'un simple signe de tête ses frères gardant la porte et entra avant de se mettre à genoux. Le seigneur Gleen lisait un imposant ouvrage et lui tournait le dos.
"Maître?" Osa-t-elle dire, brisant le silence iréel qui régnait dans le manoir même et qui contrastait vivement avec le tapage de l'extérieur.
"Oui?" Répondit-il sans même se retourner.
"J'ai une missive de Tol'Barad mon seigneur. Il y a des problèmes avec le Duc."
L'évocation de Silumgar fit se retourner Gleen, qui toisa sa fille.
"Que se passe-t-il?" S'enquit-il.
"Il a tué Joe." Les lueurs dans les yeux de Gleen brillèrent brutalement de rage et de surprise, mais il garda son calme légendaire.
"Comment?"
"En le calcinant avec du feu magique..." Commença l'estafette. "Seules les empruntes dentaires ont permis d'identifier Joe."
"Il a reconnu qu'il y avait un problème? Ou est-ce toi en venant me l'annoncer qui suggère qu'il y a un problème?" Le ton de Gleen ne laissait aucune place à une mauvaise réponse.
"Le duc clame avoir agis selon votre ordre, mais mon supérieur a préféré vous faire prévenir."
"Je vois..." Gleen réfléchit un moment à voix haute. "Et s'il ne s'agissait pas de Joe? Ce fourbe aurait très bien pu tenter ce tour de passe-passe..."
"Sauf mon respect maître, nous le surveillons trop pour qu'il puisse faire une action aussi visible. De plus, les empruntes dentaires concordent parfaitement."
"Et les autres problèmes?"
"Le duc devient de plus en plus méfiant vis-à-vis de vos serviteurs sur place qui le surveillent. Il craint pour sa vie et ne bouge plus qu'accompagné d'une grosse douzaine de morts-vivants. Il sait que vos serviteurs là bas sont équipés d'antimag-B."
"Bien..." Le Père des Ombres réfléchit un instant avant d'ordonner: "Vous retournerez dès que possible à Tol'Barad et ordonnerez au commandant sur place de venir me retrouver." Il tendit aussi à l'estafette un parchemin où il griffonna rapidement quelque chose. "Son successeur est écrit là dessus."
"A vos ordres maître." L'estafette se remit debout et eut le courage de parler: "Sauf votre respect mon seigneur, ne serait-il pas préférable de le tuer tout de suite? Mes frères et sœur sur place sont de plus en plus agressifs et nerveux à cause de lui."
"Silumgar?"
"Oui...." La phrase s'interrompit alors que la poigne de fer de Gleen lui enserrait la gorge. Les yeux morts de l'espion croisèrent ceux terrifiés de la messagère alors qu'il commençait à l'étrangler.
" Nous avons encore besoin un peu. Ne discute plus mes ordres, c'est clair? Le doute est une faiblesse qui sera éradiquée, et il en ira de même pour tous tes frères et soeurs à Tol'Barad." Il relâcha brutalement la pression, la laissant tomber à genoux devant lui. Elle toussa un moment avant de se remettre fébrilement debout.
"C'était... C'était mon supérieur qui m'avait demandé de vous faire part de ses pensées..."
"Il m'en fera part en personne." Grinça Gleen. "Rien d'autre?"
"Si mon seigneur." l'estafette sortit de sa poche une lettre écrite avec par une droitière utilisant sa main gauche. Le Père des Ombres la pris sèchement et la parcourut de son regard. Il était écrit:
Seigneur Gleen,
A cause d'une exposition ravageuse à l'antimag-B, mon corps est actuellement inutilisable. Silumgar en cherche actuellement un qui ne rejetterait pas trop mon âme. Je vous prierais donc de bien pardonner mon incapacité à vous servir que j'espère temporaire.
Bien à vous.
Sintheria


Gleen posa délicatement le message sur sa table et se tourna vers la messagère qui n'avait pas bougé d'un pousse.
"Vous ferez aussi rappatrier dame Sintheria ici durant votre voyage."
"Mais... Et le corps?"
"Je lui en trouverais un." Répondit-il, sachant qu'il pouvait encore compter sur le nécromancien renégat de la Main-Morte. "Va te reposer à présent, tu repars demain." La messagère salua et partit sans demander son reste.

Pendant une bonne heure, Gleen resta en silence, perdu dans des conjectures. Silumgar, même sans son phylactère, restait une nuisance avec laquelle il ne pouvait encore se permettre de réagir. Son armée de l'ombre avait déjà subit des pertes douloureuse à cause des renégats, et le spectre n'avait pas encore trouvé les bons enchantement voodoo pour l'armée dont il avait besoin. C'est alors que, descendant de la vaste bibliothèque à l'étage, arriva une conseillère. Elle portait une robe de laine rouge, complétée par des gants de laine rouge et une cape de fourrure rousse qui faisait un doux rappel à sa longue et soyeuse chevelure d'un roux presque rouge. Elle posa délicatement à la table de son père plusieurs ouvrages de généalogie qu'il lui avait fait chercher.
"Mon seigneur."
"Oui?"
"Vous souvenez-vous des familles que nous devions retrouver?"
"Oui. Les avez-vous localisées?"
"Il y a eu des imprévus avec les elfes de la nuit, mais nous avons trouvé la majorité. Certaines ont cependant été annihilées durant les dernières guerres."
"Quel dommage." Pensa à voix haute Gleen. "Du si bon potentiel." Maintenant qu'il ne pouvait plus avoir d'enfants, il devait s'en procurer de nouveaux en enlevant ceux d'autres familles génétiquement intéressantes. "Nous continuerons à suivre le plan." Décréta-t-il.
"Dois-je donc donner l'ordre d'enlever les enfants?"
"Oui." Finit-il par dire après une petite réflexion. "Il faut que nous nous projetions."
"Bien." La femme hésita avant de reprendre. "En ma qualité de conseillère, puis-je vous parler?"
"Vous êtes là pour ça."
"C'est au sujet de notre frère Winston." Voyant qu'elle avait toute l'attention du Père, elle continua: "nous devrions l’appâter plutôt que de gaspiller des ressources à le traquer."
"Avec ses amis?"
"Oui mon seigneur. C'est un homme de cœur, il viendra s'il les sait vraiment en danger."
"Nous pourrions. Lui et son maudit prêtre sont les deux seuls à encore nous menacer directement."
"Ils se sont cependant volatilisé de Hurlevent sans laisser la moindre trace." Fit remarquer la conseillère.
"Comment lui faire savoir que ses amis sont en danger?"
"Si tous nos agents le savent, il le saura lui aussi très vite."
"Vous vous en chargerez?"
"Comme il vous plaira mon maître." Elle chercha ses mots et, avant que Gleen ne retourne à ses lectures, elle repris: "Il est cependant un problème d'une toute autre nature avec le voodoo du duc."
"Il est le seul à pouvoir contrôler les soldats qu'il nous fournit?"
"Oui."
"J'avais déjà prévu cette éventualité. Silumgar va encore nous servir cependant. Ou du moins, je le pense."
"Mais ensuite?"
"Nous y mettrons un terme."
"Mon seigneur, je me dois de vous mettre en garde. Si seul lui contrôle votre armée, il aura un avantage certain si la situation dégénère."
"Je sais, mais le risque est à prendre. Je pars d'ici une semaine pour m'occuper des dernières affaires de Stromguard, puis je partirais un temps en Kalimdor. Vous veillerez à ce que la suite des opération au manoir se déroulent comme prévu."
"Bien mon seigneur..." Elle fronça les sourcils, surprise. "Kalimdor?"
"Je suis nostalgique." Répondit-il.
"Vous avez vécu là bas?"
"Ne croyez pas que j'y retourne uniquement pour le souvenir, même si j'ai énormément travaillé là bas. Un village m'avait aidé par le passé et est en plein essor. Je vais m'assurer qu'il se positionnera dans le bon camp. J'espère en faire le point de départ de notre extension dans Kalimdor, qui reste moins contrôlé que les Royaumes de l'Est."
"Et vous n'allez rien faire pour Tol'Barad?"
"Mes agents le surveillent et agirons au moindre signe de trahison. Il est évident qu'il nous trahiras, mais j'attends son premier pas. Il ne s'attendra pas de la riposte. Et de toute manière, même avec une armée, il reste coincé sur une île sans navires."
"Seigneur, se sont seulement trente de vos hommes qui le surveillent, lui qui a une force d'élite de six centaines de morts-vivants et déjà plus d'un millier de prisonniers qui n'aiment pas nos hommes."
"Nous le forceront à agir." Le Père des Ombres prit un parchemin et une plume qu'il trempa dans de l'encre d'un bleu profond.
Prévenez le Duc que son armée est requise aux Malterres. Les navires étant utilisés, a-t-il y moyen de la transporter outre-mer?

La conseillère lut le message et marmonna:
"Silumgar risque de comprendre vos intentions." Elle soupira. "Je tiens à vous rappeler qu'il a déjà vaincu tactiquement des adversaires plus nombreux et ayant plus d'avantages de terrain..."
"Je ne sous-estimerai jamais Silumgar, pas comme l'avaient fait les Loups-de-Givre ou la Dernière Garde. Mais les faits sont les faits: j'ai plus de cartes à jouer sur un plus grand terrain."
"Comme vous le voudrez seigneur." Répondit-elle, résignée. "Je donnerais ce message à l'estafette avant qu'elle ne parte." La conseillère continua: "Nos agents m'ont fait part d'un curieux rapport."
"Élaborez?"
"Un chevalier s'est rendu à l'île en ruine de Caer Darrow et a détruit le gardien qu'y avait créé Silumgar."
"Connaissons-nous ses motivations?"
"Non, mais selon les rapports et le témoignage de Dame Sintheria, il s'agit du chevalier avec lequel elle avait voyagé il y a deux mois à Gilnéas."
"Nous interrogerons Sarlia pour qu'elle nous éclaire sur le sujet." Gleen regarda droit dans les yeux sa fille: "Tu as bien travaillé. Tu peux y aller."
"Merci mon maître." Elle salua et s'en alla, le laissant seul.
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum