L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 145
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Un retour dans les ombres...

le Lun 1 Oct - 14:00
Si un seul mot décrivait les deux réprouvés qui quittaient Dalaran avec une urne enfermant Silumgar, c'était 'professionnel'. C'était une après midi, Aldir Muela était allé prendre un petit café dans un bar après un repas gargantuesque. A se demander comment un humain de ce gabarit pouvait tant manger sans exploser. Le café était bien passé et le magicien s'était assoupi. Rien d’exceptionnel: une bonne sieste digestive suivait souvent des repas pareils. Puis ces deux réprouvés étaient entrés sans dire mot et s'étaient assis à la table d'à côté, commandant des beignets. Silumgar les observa un moment avant de réaliser qu'ils le voyaient lui aussi, notamment en analysant les petits regards de côté répétés. Puis tout s'accéléra.
Les réprouvés avaient sortit une petite urne de basalte ornée d'améthystes, et Silumgar se sentit arraché de son lien magique avec Aldir. Brusquement, le seigneur noir se retrouvait  enfermé dans cette petite cage magique et réduit à simplement se garder conscient avec ses pouvoirs. Il n'entendait rien, ne voyait rien, et une certaine inquiétude gagna le spectre. Si ces réprouvés étaient des agents de cette ordure d'Outre-Tombe et de cette garce d'Hersandre, il allait falloir prévoir une nouvelle évasion spectaculaire. Ce ne fut qu'après un temps indéterminé (un jour? Une heure? Une semaine? Silumgar n'aurait sut le dire...) qu'on ouvrit l'urne. Silumgar prit la forme d'un nuage de fumée huileuse et examina rapidement son environnement direct.

Il était face à une table, son urne posée sur une chaise. La pièce semblait être un souterrain. La chaleur indiquait qu'on était pas à Tirisfal. D'ailleurs, aux décorations murales, c'était peu probable que la Main-Morte ait capturé Silumgar. La Horde lui avait donc mis le grappin dessus. Etrange, il n'avait plus vraiment eu affaire avec la Horde depuis la fin de la Dernière Garde, tant d'années auparavant. Deux sorciers réprouvés gardaient la porte et semblaient attendre quelqu'un. Silumgar ne leur fit même pas l'honneur de leur adresser la parole. Ils restèrent donc ainsi, à se regarder en chien de faïence, pendant ce qui sembla être une grosse heure au seigneur noir.  Puis elle arriva.
Superbe dans son armure rouge sombre, avec une allure gracile et délicate, Sylvanas Coursevent entra dans la pièce et ordonna d'un geste aux sorciers de la laisser seule avec Silumgar. Silumgar qui, loin des préoccupations physiques, sentait qu'elle était plus puissante qu'à leur dernière rencontre, pendant la période troublée du Cataclysme.
"Dame Noire... C'est un honneur inattendu." La voix suintante de malveillance de Silumgar résonna dans la salle, comme sortant du nuage du brume huileuse.
"Je ne suis pas ici pour vous faire un honneur, Silumgar."
"Je m'en doutais quelque peu..." La brume avança et tourna lentement autour de la reine Banshee. "Mais pourquoi m'avoir fait amener ici, si ce n'est pour faire un marché?" Un sourire se dessina sur les lèvres de la chef de guerre.
"Je ne vous ai pas amené ici pour marchander, mais pour servir." D'un geste, elle repoussa la brume, et Silumgar repris sa place. "Vous avez servit les réprouvés avec talent sous Garrosh et vous avez prouvé que vous aviez des capacités à réagir vite avec peu de ressources."
"C'est un honneur qu'on me le reconnaisse." Grinça le spectre. "Vous voudriez que je reprenne du service pour la Horde?"
"Pas officiellement, vous êtes trop connu. Je veux que vous participiez aux opérations cachées de la Horde."
"Pas de soutien, pas de lien, pas de survit possible en cas de capture."
"C'est tout juste. Vous serez livré à vous-même pour remplir vos missions."
"Et pourquoi devrais-je accepter?"
"Ce n'était pas une question." Sylvanas sortit un bâton d'argent finement gravé de runes de pouvoir. Silumgar se sentit rapidement lié à l'objet dont émanait un pouvoir sinistre.
"Que m'avez-vous fait?" Grogna Silumgar.
"Vous n'êtes qu'un spectre, je vous ai lié à ce bâton pour que vous obéissiez à mes ordres." Elle sourit.
"Très bien..." Silumgar se garda de proférer quelques bonnes injures bien senties. Il aurait sa revanche, parole. "Et que dois-je faire?"
"Vous le saurez bien assez tôt."


Dans le creuset des forges du Gouffre de Ragefeu, des lingots de saronites furent mis à fondre sous le regard inquisiteur de Sylvanas et de deux de ses rangers sombres. Autour d'elles tourbillonnait une brume huileuse et nauséabonde. Silumgar regardait avec un certain mépris les artisans réprouvés couler l'armure avant de la mettre en forme. S'ils n'avaient pas le talent des forgerunes de la Couronne de Glace, ils se débrouillaient quand même décemment, surtout en connaissant la dangerosité du matériau. Lentement, après des heures et des heures d'effort, le nouveau corps de Silumgar était fin prêt. Il ressemblait à l'ancien, mais l'armure était presque rougeâtre. De minuscules runes de maintient furent méticuleusement gravées à la surface pour aider la liche à maîtriser son corps. Il se laissa aller à l'intérieur, après avoir sondé les possibles risques. Sylvanas le tenait au bout d'une laisse, mais il savait y faire. Il était patient. Et il saurait se libérer...

Alors que Silumgar occupait son armure, les échos restants de sa personne vibrèrent à l'unisson, appelés par leur maître. Dans les ombres de sa cité-temple de Gundrak, Kur'Jin ressentit comme une perturbation au plus profond de son être. Gaashnaack, le vieux vétéran de l'Effroyable Légion, sentit dans son talisman de protection que quelque chose avait changé et se mit en route. Les âmes éparpillées de Gronlin frétillèrent d'impatience. Le Seigneur Noir était de retour.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum