L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 131
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Les Ombres des Grisonnes, épisode 2:

le Jeu 14 Déc - 0:56
Ce fut une odeur de bois brûlé qui réveilla Norius. Sacha et Grishna étaient manifestement parti et Idril dormait toujours, dos au feu. Kur'Jin, n'ayant plus besoin de dormir depuis longtemps, regardait d'un air vide les flammes tandis que Charcarok semblait bouger quelque chose sous les braises avec sa lourde hache d'armes. Ce fut Kur'Jin qui brisa le silence matinal:
"C'est quoi ce tw'uc?"
"Ma spécialité." Ricana le vieil orc. "Des patates à la braise!" Il sortit les premières, qui ressemblaient vaguement à quelque chose à des boules de cendres.
"Je mange pas ça." Répondit le troll en ayant un mouvement de recul.

Charcarok soupira un grand coup et déclara avoir quelque chose à dire à ses compagnons d'armes. Il sortit des patates plus comestibles et alla réveiller Idril. Mes amis, leur dit il, nous devons réagir. Selon l'orc, le début du voyage avait été une parfaite suite de malentendus et qu'il fallait que ça cesse. Les Grisonnes, leur nouveau foyer, était en danger, et ils devaient réussir à agir comme une équipe. Même si ce n'était qu'un temps, il fallait qu'ils mettent de côté leurs différents, ne serait-ce que pour sauver leur nouvelle patrie. Idril ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel, mais même Kur'Jin ne trouva rien à redire. Norius acquiesça.
Lorsqu'ils eurent engloutit leurs patates sous la cendre et appris que Grishna était allé durant la nuit en éclaireur au sanctuaire du Croc Rageur pour essayer de trouver l'un des fils d'Ursoc tandis que Sacha partait de son côté, les derniers champions sur place reprirent la route, Characarok sachant à peu près ou trouver le sanctuaire de Sang-de-Coeur. Enfin, à peu près était un doux euphémisme. L'orc les perdit pendant deux jours en suivant le mauvais sentier à un embranchement.
Ce ne fut qu'à l'aube du sixième jour que les champions arrivèrent en vue du village qui gardait l'accès du sanctuaire de Kodan, la fille d'Ursoc. Idril partit en éclaireur. Le village se réveilla alors qu'elle l'infiltrait et ce fut un miracle qu'elle ne soit pas remarquée en filant à l'anglaise. Il y avait bien trop de furbolgs enragés dès le réveil pour tenter de foncer dans le tas. Cachée dans un arbre, elle observa les créatures et réfléchit.
Pendant ce temps, les trois autres se demandaient ce qu'elle faisait et Norius, inquiet, finit par prendre sa forme aviaire et alla en reconnaissance voir si sa compagne allait bien, laissant Charcarok et Kur'Jin derrière un gros rocher. Idril et le druide revinrent et l'elfe demanda d'urgence à avoir du feu. Charcarok alluma en vitesse un petit feu tandis que le chasseur de scalps essayait de faire se dissiper la fumée pour qu'ils ne soient pas remarqués. L'elfe, après avoir enduit d'une résine inflammable plusieurs flèches, les tira dans l'une des huttes à l'orée de la forêt. Les furbolgs paniquèrent et allèrent éteindre l'incendie du mieux qu'ils le pouvaient alors que les champions fonçaient dans le campement à présent déserté pour atteindre le sanctuaire à proprement parlé, qui était gardé par deux ursas massifs aux yeux injectés de sang.
Le guerrier-ermite fonça droit devant et enfonça sa hache profondément dans le torse du premier ursa, l'enfonçant presque dans la parois de pierre du sanctuaire. Kur'Jin se rua sur l'autre, mais fut repoussé. Idril et Norius rejoignirent la mélée et finalement l'ursa fut défait. Avançant prudemment, les champions entrèrent dans le sanctuaire.
Une ourse colossale se tenait au fond, une tristesse infinie dans le regard. Kur'Jin, voyant que les autres n'osaient rien dire face à cet être sacré, décida de tirer rapidement au clair la situation en demandant de but en blanc si Kodan savait qu'est-ce qui était derrière la folie des furbolgs. Elle leur appris que de la tour de l'Est, quelqu'un avait ressuscité le cadavre d'Ursoc. La rage qui animait encore l'âme du dieu déchu rendait fous ses enfants. Il semblait donc clair que les cultistes de la Lune Sanguine étaient impliqués. Préférant partir avant que l’incendie ne soit éteint, les champions prirent la poudre d'escampette.


Une semaine plus tard passée à avancer à marche forcée, les quatre champions retrouvèrent Grishna qui contemplait la mer. La tour se dressait au large, fière et inaccessible sauf pour Norius. Kur'Jin alla avec les autres à Drakil'Jin, l'endroit où les prophètes Drakaris l'avaient ressuscité, pour y trouver une pirogue. Pendant ce temps, Charcarok pilla quelques vieilles tombes loin des trolles et en extirpa un peu de matériel qui serait certainement de bon usage à ses camarades. Lorsqu'ils furent équipés avec ces reliquats de brique et de broc, les héros prirent la mer encore calme pour finalement arriver à l'île.
Sacha, la trappeuse, y était. Elle était blessée et avait à ses pieds le cadavre d'un worgen, une créature que Grishna n'avait jamais vu. Les héros prirent le relais de la trappeuse vengeresse en prenant le sentier vers la tour, massacrant au passage tout worgen ou cultiste assez idiot pour rester en travers de leur chemin. Charcarok avait déjà vu une tour similaire, loin dans le passé, durant la Deuxième Guerre. Où? A la frontière de Gilnéas si ses souvenirs étaient bon. La tour était en elle-même déserte, aussi fut-il aisé de monter. Au sommet, au milieu d'un cercle de runes impies, se tenait un spectre vêtu des reliefs d'une robe grise et maniant un bâton éthéré. Il regarda avec mépris ces intrus et les gratifia d'une rafale de traits d'ombre qui furent globalement esquivés. Charcarok et Grishna foncèrent droit sur le spectre, mais leurs armes passèrent au travers. Ce fut aussi le destin des flèches d'Idril. Face à cet adversaire à première vue invincible, les héros reculèrent.
C'est à ce moment précis que Norius libéra sur le spectre une rafale de magie de la nature. La créature hurla de rage et promis à ses adversaires de leur arracher leurs âmes. Jouant les boucliers vivants pour Norius et Kur'Jin qui maîtrisait la magie du sang, Charcarok, Grishna et Idril parvinrent à leurs dépends à protéger leurs amis des sorts de l'Ombre d'Arugal alors que les deux derniers champions pilonnaient le spectre de sortilèges qui finirent par le bannir dans l'outre-monde.
"Le seigneur noir de la scholomance vous fera payer pour ça!!!" Fut la seule chose que l'ombre leur cracha en disparaissant.

Les héros trouvèrent au coeur du cercle de runes à présent inertes une petite statuette d'ours. il fut décidé qu'ils l'amèneraient aux enfants d'Ursoc pour savoir quoi en faire. Dans la tour, ils trouvèrent à nouveau des reliquats d'armure et d'armes à utiliser pour se protéger d'avantage.

Les champions des peuples libres venaient de commencer à sauver leurs terres, mais de nombreuses questions se posaient. Qui était ce seigneur noir? Quel lien entre la Scholomance et les Grisonnes? A quoi servait cette mystérieuse statuette d'ours?


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum