L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 131
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Les Ombres de Grisonnes, épisode 3: La FIN

le Lun 18 Déc - 1:24
Kur'Jin avait regardé l'eau noire du bras de mer toute la nuit. Cette dernière avait été calme, sans vent ni pluie. Charcarok se réveilla avant l'aube et s'enquit de l'état de la nuit du troll mort-vivant. Ensuite, il alla réveiller Norius et Grishna avant de remarquer qu'Idril était assise au sommet des ruines, à deux doigts d'une chute plus de mortelle. L'orc s'en inquiéta, mais Norius non et Idril se moqua de lui. Prenant la pirogue, ils rejoignirent la côte et reprirent tous ensemble la route vers le sanctuaire de sang-de-coeur.
Après cinq jours de voyage, ils arrivèrent au village qui protégeait le sanctuaire. Cette fois-ci, Idril n'arriva pas à allumer d'incendie à cause de l'humidité du bois. Il fallait trouver une solution. Charcarok sortit de son sac la petite statuette d'ours que les champions avaient ramassé à la tour d'Ombrecroc. Peut-être saurait-elle apaiser les furbolgs? Idril la saisit et partit droit dans le campement, les autres sur les talons.
La statuette eut l'effet escompté sur les premiers furbolgs, qui se prosternèrent devant les champions. Cependant, ce ne fut pas le cas des deux ursas massifs qui gardaient à présent le sanctuaire de Kodian. Les créatures se ruèrent sur les champions qui, surpris, subirent de plein fouet la rage animale des furbolgs. Le coup que reçut Charcarok l'envoya valser à plus d'un mètre, assommé. Seul sa nouvelle armure lui avait sauvé la vie. L'autre Furbolg manqua de peu de décapiter Idril. Kur'Jin, Norius et Grishna foncèrent, mais les ursas se battaient comme des enragés et ne reculèrent pas d'un pas, ripostant avec toute la rage maniaque qui les animait. Charcarok fut réveillé par Norius, mais ce fut l'incroyable giclée de sang et de matière grise qui provoqua Kur'Jin en encastrant sa hallebarde dans la tête d'un des Ursas. L'autre recula et Idril tenta de décocher une flèche, mais la corde de son arc lui éclata entre les doigts. Grishna para le coup de la créature et Charcarok, bien réveillé, envoya sa hache droit dans la tête du furbolg, qui virevolta sur plusieurs mètres. Le chemin dégagés, les champions allèrent voir Kodian.
La fille d'Ursoc semblait avoir repris espoir. La statuette, si on la donnait à Tur Ragepatte, permettrait d'atteindre Ursoc et d'enfin le défaire. Sa mort apaiserait son esprit mais aussi celui des furbolgs qui redeviendraient la race pacifique qu'ils étaient. Affronter le dieu allait requérir du matériel, aussi les laissa-t-elle les champions prendre des armes et surtout des armures que les furbolgs avaient amené pour la vénérer. Bardés d'armure et mieux équipé qu'avant, les champions prient la route du Nord.

La route fut longue est plutôt animée. Kur'Jin semblait perdu dans ses pensées la majorité du temps et Norius fit remarquer à Charcarok qu'il avait à peu près autant de poils sous le crâne que sur le crâne. Malgré une petite dispute entre Idril et Kur'Jin après que le troll ait demandé s'ils entendaient des voix dans leur tête, ils finirent pas arriver. Le vieux Tur, en voyant la statuette, la pris et commença à danser frénétiquement. Alors qu'Idril pensais qu'il aurait été préférable de le tuer lorsqu'ils le pouvaient, les pierres bloquant l'accès à Ursoc commencèrent à tomber en poussière, tant et si bien que, lorsque le vieux chaman s'évanouissait d'avoir trop dansé, le chemin était dégagé. Les champions avancèrent.
Ursoc était au fond du petit canyon. Ou plutôt, ce qu'on avait fait d'Ursoc. C'était à présent un zombie colossal d'ours dont la chair putréfiée dégageait une odeur purement hideuse. Après une longue attente à contempler la créature dont les yeux brillaient de mauve, Charcarok empoigna sa hache et fonça, l'enfonçant profondément dans la chair moisie tout en évitant la ruade et les crocs de l'ours. Voyant que les autres ne venaient pas, il hurla: "Quand vous voulez!"
Kur'Jin pris sa hallebarde et, alors qu'elle brillait d'un pouvoir impie, il l'enfonça dans le flanc du dieu zombie, qui rugit de douleur alors que la magie des maléficieurs commençait à attaquer sa nature profonde. Idril commença à tirer méthodiquement des flèches et Norius incanta un bombardement de sort qui finirent par faire reculer l'ours. Celui-ci poussa un hurlement irréel et malsain qui fit trembler l'âme même des champions, puis repartit à l'attaque. Il balaya d'un seul revers de ses colossales pattes Grishna, Kur'Jin et Charcarok. La femelle orque alla s'écraser contre une parois, complètement assommée. Kur'jin fut envoyé à plusieurs mètres mais parvint à rester conscient. Cependant, le pire arrivait à Charcarok. Avant même qu'il n'ai put bouger, Ursoc lui arracha de ses crocs le bras et la moitié de l'épaule droite. Idril fonça le chercher avec brio tendis que Norius la couvrait de ses sorts. Cependant, que sont des mortels face à la rage d'un dieu? Le zombie encaissa le barrage de tirs et atteignit Kur'Jin qui venait de se relever pour à nouveau le balayer. Cependant, avant qu'il ne dévore le troll, une flèche d'Idril s'enfonça dans son oeil depuis longtemps moisi, ce qui détourna son attention. Il se rua sur l'elfe qui esquiva.
Norius, sachant que tout se jouait à cet instant, usa de sa magie pour revigorer Kur'Jin. Le troll se releva tant bien que mal et incanta un autre sortilège de sang qui blessa l'ours. Le zombie furieux frappa alors le troll avec une force titanesque. Le drakari tenta de créer un bouclier de magie, mais l'ours le pulvérisa et tua presque Kur'Jin. Idril saisit ses dagues et fonça sur l'ours. Elle lui grimpa agilement dessus et commença à frapper sa nuque osseuse pour essayer de le décapiter. Ursoc la balaya alors de ses pattes et s'apprêta à la dévorer, mais Norius détourna son attention, évitant à une Idril assommée une mort affreuse. Le dieu zombie frappa alors le druide et l'envoya valser contre le corps à présent sans vie de Charcarok, grièvement blessé et inconscient après qu'Ursoc lui ait arraché une main au passage.

Grishna fut tirée de son évanouissement par le rugissement de triomphe d'Ursoc, qui brutalement s'effondra. De lourds battements d'ailes résonnèrent, et l'orc ne vit qu'au travers d'un champ de vision trouble un proto-drake zombifié de fort belle taille attérir, une figure voutée et encauchonnée en descendant. Ensuite, tout fut noir. La créature, qui n'avait pas remarqué Grishna, alla vérifier si les champions étaient encore vivants. Ensuite, elle les sangla fermement dans des chaînes et les porta sur le dos du proto-drake, réveillant une Idril trop faible pour parler.


Epilogue:

Les champions qui avaient été emmenés se réveillèrent dans des cages cachées dans les ruines d'une nécropole du fléau écrasé. l'être encapuchonné incantait quelque chose à destination d'un cercle de runes au milieu duquel avait été posé une lourde armure de saronite. Une voix spectrale résonna, une voix qui n'avait pas quitté Kur'Jin depuis un moment. Elle félicita son serviteur et entra dans l'armure, qui s'anima. Silumgar se présenta comme le Duc noir de la Scholomance. Kur'Jin, se voyant enchaîné dans une cage, commença à se croire berné. Cependant, le spectre alla droit aux deux autres pour leur proposer un marché: Soit ils mourraient, soit ils allaient raconter aux peuples des Grisonnes qu'ils avaient terrassé Ursoc mais que Kur'Jin et Charcarok étaient mort au passage. Les deux ne comprenaient pas et surtout ne voulaient pas coopérer, aussi Silumgar tortura-t-il Idril jusqu'à faire craquer Norius. Après avoir répondu de manière sommaire et sybiline à quelques question et rappeler à l'elfe qu'elle n'avait aucun reproche à lui faire quant à son inintérêt pour Charcarok: elle aussi l'avait toujours considéré comme un nigaud. Finalement, le spectre fit apparaître deux chaînes de magie noire qu'il força ses deux captifs à avaler. S'ils disaient la vérité, ces chaînes se tailleraient un chemin jusqu'à leur coeur à travers leurs organes internes et les tueraient douloureusement. Idril supplia que le spectre n'use de cet enchantement que sur elle, mais Silumgar était bien trop paranoïaque pour leur faire confiance. La discrétion était bien plus efficace si des gens célèbres approuvaient le mensonge. Finalement, deux gargouilles saisirent le druide manchot et la chasseresse meurtrie pour les amener au loin. Silumgar était satisfait: avant qu'ils ne partent, il leur avait déclaré que Kur'Jin les avait trahis. Le spectre alla alors à l'intéressé.
Ce dernier, bien que très gravement blessé, était toujours aussi farouchement déterminé à faire valoir ses droits. Silumgar lui avait promis qu'ils seraient associés, pas maître et esclave. Silumgar lui proposa son marché: d'une part, Silumgar cherchait un humain appelé Gleen, un grand espion, pour qu'il l'aide à trouver une chose. D'autre part, Silumgar voulait que Kur'Jin trouve et abatte Hersandre, celle que le duc noir considérait comme son épouse, pour lui faire payer sa trahison. En contrepartie, Silumgar promis d'aider Kur'Jin à devenir le nouvel empereur de Zul'Drak. Après qu'il eut libéré le drakari de ses chaînes, ils se serrèrent la main, signant un pacte de mort et de sang.
Le seigneur noir fit immédiatement préparer sa nef aérienne de la troisième guerre qu'il avait réussi à faire retrouver par ses sbires: lui et Kur'Jin allaient avoir du voyage...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum