L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 142
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

La guerre commence...

le Ven 26 Jan - 11:17
Il faisait froid pour la saison. Hurlevent était presque entièrement silencieuse depuis que le soleil avait touché l'horizon. Les rues étaient désertées en ces heures tardives: personne ne voulait prendre le risque d'être interpellé par les rares gardes qui n'étaient pas mobilisés ailleurs et qui devaient garder le contrôle sur la ville. Seul Winston avait pris ce risque ce soir, un lourd sac de toile sur l'épaule et sa dague à la ceinture. Il arriva dans l'impasse dans laquelle vivait Khalyte et, après avoir vérifié qu'il n'était pas suivit, il toqua à la porte. "Qui est-ce?" Demanda l'elfe depuis l'intérieur. "Winston." Fut sa réponse. On lui ouvrit bien vite avant de refermer à double tour la porte. Bryan était déjà là, assis à la table et d'un air morose.
"Qu'avez-vous fait hier?" Demanda Khalyte et s'asseyant, invitant Winston à faire de même.
"On a cherché à recruter dans les tavernes, mais ça n'a rien donné." Lui répondit le jeune homme avant de se vautrer sur sa chaise. Il chercha un instant ses mots, puis demanda d'un air sombre.
"J'aimerai reparler de ce qui c'est passé hier." Les deux autres firent un 'oui' de la tête peu convaincu. "Bien..." Continua Winston. "Avons-nous toujours le même objectif."
"Tuer Gleen?" Demanda comme pour vérifier Bryan. "Oui."
"Ca dépend duquel..." Bougonna Khalyte.
"C'est-à-dire?" Questionna Winston.
"Si on parle de protéger Tinuviel, oui, on a le même. Sinon, je me moque de tout le reste, que ce soit Gleen ou la guerre que vous voulez lui livrer."
Winston soupira. Gleen avait plus d'hommes, plus d'expérience et même l'harmonie dans ses rangs... Eux ils n'avaient même plus le dernier point... "Dans ce cas," Repris le jeune homme, "comment tuer Gleen?" Les deux autres eurent la sagesse d'admettre n'avoir aucune idée. "Pourquoi ne pas s'en prendre à ses infrastructures alors?" Repris Winston. "Ce serait un bon moye..." Il s'interrompit lorsque trois coups résonnèrent sur la porte. Le jeune homme pris sa dague et alla silencieusement à la porte. C'était Thorgandal, le jeune prêtre. Il alla s'asseoir et Khalyte alla préparer du thé alors que Winston expliquait rapidement le début de la conversation.
"Comme l'a montré le cas de Sharley" commença-t-il, "Rester à Hurlevent n'est plus une option. Ses sbires sont déjà installés depuis la disparition mystérieuse de Dame Justice et avaient installé un système de 'casernes' qui leur seraient de lieu de regroupement. Il serait intelligent de récupérer des informations puis de frapper ensuite avant de déguerpir, pour montrer à Gleen qu'ils existaient mais aussi pour garder l'initiative en restant mobile. C'est là que les avis divergèrent. Khalyte ne voulait pas mettre en danger sa fille, tandis que Thorgandal pensait que Winston avait raison: il fallait agir avant que Gleen ne rassemble toujours plus de troupes. Winston, avant que Bryan ne parle, rappela qu'attaquer Gleen directement mènerait à la mort, comme l'avaient prouvé Joe et Sally. C'est là que Khalyte exposa clairement son avis.
Selon elle, son enfant était ce que Gleen voulait le plus, et il ne lui ferait donc aucun mal d'ici ses seize ans (ou quinze), donc l'elfe ne ferait rien avant qu'arrive cette date butoir, à compter bien sûr que la fin du monde n'ait pas lieu. Bryan tenta de la convaincre des risques: si Gleen le suspectait de trahison, comme l'avait annoncé Sharley, ils étaient tous en danger. L'elfe ne voulut rien savoir: elle ne mettrait pas sa fille en danger. Surtout que, comme l'avait souligné Winston, sa magie druidique serait indispensable. Alors qu'on évoquait à nouveau le frère que Khalyte comme un allié potentiel, on frappa à la porte. Winston prit son arme et alla voir. On n'attendait plus personne normalement.
"Qui est-ce?"
"Une amie dans le besoin." Répondit d'une voix épuisée Sharley. Winston lui ouvrit et vit sa demi-soeur le visage en sang, avec plusieurs blessures légères au corps et les vêtements maculés d'hémoglobine. En la voyant, Khalyte s'empourpra de rage et serra d'avantage son enfant tandis que Byran essayait de la rassurer. Thorgandal alla immédiatement voir l'évêque et commença à la soigner alors qu'elle se vautrait sur une chaise sans ménagement. Elle apportait des nouvelles cueillies sur le front. Il y avait en tout trois 'casernes' dans Hurlevent, avec en tout et pour tout une soixantaine de soldats de Gleen. Sharley avait été remarquée par ses frères et soeurs lorsqu'elle avait agis un tout petit peu plus étrangement de d'habitude. Dans la panique générale qui avait suivit le cri "On nous a trahis!" lancé par un des servants de Gleen, elle avait réussit à voler quelques lettres codées fraichement arrivées avant de fuir par la fenêtre. Le temps d'arriver chez Khalyte sans être suivie, Sharley avait eu à tuer sept personnes. Personne n'était encore à ses trousses mais on la chercherait très bientôt. Là où Winston craignait que la planque ne soit compromise, Bryan craignait de plus en plus que Gleen ait définitivement percé son double-jeu...
Cependant, ce fut l'attitude de Khalyte qui frappa le plus Winston. N'arrivant pas à supporter l'elfe, elle s'en alla à l'étage s'occuper de sa fille, ne prenant manifestement pas au sérieux les risques pourtant dramatiques. Avant que le jeune homme ne bombarde l'elfe d'injures, Bryan se leva et alla à lui. Il ne voulait pas que Khalyte ou sa fille ne soient mises en danger. Quelqu'un devait restait à ses côtés pour la protéger. Cependant, comme Sharley et Thorgandal remarquèrent, Gleen n'aurait que faire de la mère et viendrait de gré ou de force récupérer l'enfant si il avait l'impression que Bryan l'avait trahis. Winston prit alors les choses en main. Dans 5 jours, ils partiraient TOUS, ne serait-ce que pour protéger Khalyte et sa fille. Il faudrait aussi qu'ils rassemblent des informations avant de frapper les 'casernes' pour ensuite filer dans la nature. Comme Sharley ne pouvait plus retourner à la cathédrale sans risquer sa vie, Thorgandal irait aller lui chercher des affaires tandis qu'elle serait en planque dans l'une des auberges des bas-quartiers de Hurlevent. Puis le jeune homme partit, laissant ses compagnons d'infortune à eux-même. Sharley et Thorgandal allaient faire de même lorsque Bryan eut une idée. S'il disait à Gleen que Sharley l'avait trahis depuis un moment, il serait possible de lui faire croire qu'elle avait fait disparaître les rapports de Bryan qui lui aurait toujours été fidèle. L'évêque, sachant que de toute manière Gleen la tuerait pour ça, voir pire encore, et sachant qu'elle pouvait peut-être sauver quelqu'un, accepta avant de partir.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum