L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 131
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Le gardien du pont

le Sam 10 Fév - 12:22
Dasten avait laissé sa monture non loin du pont décrépit qui reliait les Malterres à l'île damnée de Caer Darrow. Depuis son voyage en Gilnéas avec Sarlia Sintheria, lors duquel il avait trouvé la fameuse armure de Lumière de feu Laernor, il s'était mis en quête de l'épée du dernier grand-maître d'Orzhova. Une épée qui lui tenait très à cœur considérant qu'il était l'un des derniers chevaliers à encore reconnaître appartenir à cet ordre. Face à lui, l'île-forteresse de Caer Darrow se dressait, menaçante et sinistre. Selon la rumeur, la citadelle était définitivement abandonnée. C'était sans doute vrais: depuis que Gandling avait été tué et la Scholomance passée au fil de l'épée, c'était logique que l'île soit abandonnée. Cependant, Dasten savait qu'il y restait quelque chose, ou plutôt quelqu'un, caché là bas dans les ruines. Un ancien chevalier qui avait servit de sénéchal au Duc noir Silumgar en personne. Lui devrait savoir où était son épée. Le chevalier avança sur l'imposant pont et vit alors quelque chose.

La créature était une vieille armure baroque du fléau, ses doigts ganté serrant une paire d'épée ressemblant aux lames impies que la Croisade d'Argent avait découvert en Icecrown. Deux lueurs brillaient dans la visière de son heaume rappelant un crâne. Dès qu'elle eut vu Dasten, la créature grinça de sa voix d'outre-tombe:
"Nul ne passe."
"Qui es-tu, gardien de ce pont?"
"Je suis celui que veille à ce que personne ne vienne déranger le calme de ces ruines."
"J'ai pourtant à y entrer." Commença le chevalier. "Accepterais-tu de me laisser entrer en m'accompagnant si besoin est?"
"Nul de vit ici. Nul n'entre, car tel a été l'ordre que le maître m'a donné."
"Mais il est portant quelqu'un qui a réussit à passer."
"Personne ne passe."
"Il y a pourtant quelqu'un qui vit sur l'île?"
"Le sénéchal Destan est mort."

Dasten réfléchit un moment. Il était possible que l'épée de lumière soit avec Destan. Mais surtout, c'était possible qu'elle soit ailleurs. Peut-être reviendrait-il plus tard à Caer Darrow. Il fit mine de s'en aller.
"Où partez-vous vivant?" Demanda de sa voix morne le gardien.
"Ailleurs, l'épée ne doit pas être ici."
"Je sais où est l'épée." Grinça la créature.
"Je ne suis pas à la recherche de l'épée Ombre-Givre..." Commença le chevalier.
"Je ne parle pas de cette épée là. Je parle d'une arme faîte et forgée de Lumière, une lame que même le Maître crains." Ce coup-ci, le chevalier était vraiment intéressé.
"Expliques-toi, noble gardien des portes?"
"Le sénéchal m'a donné quelques indices d'où trouver sa lame."
"Et ne pourrais-tu me les dire."
"Ils sont gravé en mon sein chevalier, je ne les ai jamais vu."
"Je vois." Le chevalier allait tourner talon, mais le gardien alla droit à lui. "Qu'y a-t-il?"
"Vous savez beaucoup trop à présent vivant. Mon devoir est de vous tuer."
"Nous n'avons pas à en arriver là."
"La mort seule met fin au devoir. Seul un vrai chevalier d'Orzhova pourra mettre fin à ma garde éternelle." Répondit le gardien en se mettant en garde.
"Bien." Dasten ferma les yeux et murmura une prière. En un instant, une lame et un écu de lumière pure se matérialisèrent dans ses mains. Voyant que le gardien attendait le premier coup, il ne le fit guère attendre.

S'engagea alors une incroyable démonstration de talents d'escrime. Le gardien, de ses armes jumelles, frappait sans relâche le chevalier qui esquivait et parait sans faiblir tout en essayant de percer la garde de la créature face à lui. Une des lames du monstre entailla le bouclier, l'autre frôla le casque. L'épée de lumière frôla le heaume de la créature qui fit preuve d'une grande agilité pour l'esquiver. Un coup de pied ferré manqua de frapper Dasten, qui esquiva et renvoya un coup d'écu dans le gardien qui recula de quelques pas avant de faire tournoyer ses deux lames. Un déluge de coups plut sur le chevalier, mais il sut les détourner malgré la cadence.
Comprenant que de simples armes ne seraient pas utiles, le paladin murmura une prière et libéra un horion de pure Lumière sur la créature. Celle-ci le traversa sans coup férir, sa cape ravagée par des mois passés à veiller sur le pont en dépit des intempéries se faisait brûler, avant d'à nouveau frapper, semblable à une tempête de fer tranchant. Priant en serrant les dents, Dasten libéra un autre horion plus ciblé. Dans un bruit de verre brisé, le bras droit du gardien explosa, envoyant des éclats de métal et son épée droite virevolter de partout. Cependant, comme la créature le montra au chevalier, ça ne l’incapacitait nullement.
Sans dire le moindre mot, le gardien asséna un coup d'une force inouïe au chevalier, tranchant l'écu et entamant son flanc et fracassant une partie de l'armure. Dasten fit quelques pas en arrière en sentant clairement la douleur lui vriller le ventre. Mais déjà le gardien était sur lui, frappant avec toujours autant de force et de détermination, mais esquivant avec une agilité accrue. Une deuxième fois, le gardien passa les défenses du chevalier, touchant le même point. Du sang et des fragments de côte de maille giclèrent. Sentant qu'il ne pourrait pas continuer toute la journée ainsi, Dasten recula et murmura une prière à la Lumière, qui lui répondit.

Dans une explosion de pure énergie dorée, le paladin s'entoura d'un halo de magie sacrée qui lui donna l'aspect d'un ange de pure lumière. Le gardien ne pipa pourtant pas mot et avança droit vers son adversaire qui aurait fait fuir les pires horreurs. La dernière lame du gardien fusa vers le cœur de l'ange, qui para à la vitesse de l'éclair. Les deux combattant eurent alors le même réflexe de reculer d'un pas, de prendre leur élan et de frapper droit sur leur adversaire. Les lames s'entrechoquèrent dans un bruit de tonnerre, la saronite impie d'Icecrown contre la Lumière pure. Ombre contre Lumière, l'ange et le damné. L'onde de choc qui émana de l'impact fit tomber de vieilles pierres du pont, faisant trembler toute la structure. Une seconde, les deux combattant restèrent là, épées entrecroisées, les yeux plongés dans ceux de l'autre. Le gardien vit brûler la détermination, la piété, la foi, mais aussi l'amertume d'un homme qui a perdu beaucoup au cours de sa vie. Le chevalier sacré vit de son côté un vide dévorant qui n'attendait que la fin d'une longue garde. Mais cette seconde d'éternité eut eut fin, et ils reculèrent pour armer un autre coup semblable au précédent.
Une fois encore, les deux lames se heurtèrent avec une force qui aurait envoyé bouler dans la poussière un vrykul. Mais cette fois-ci, la lame de lumière brisa l'épée impie de saronite. Les échardes et éclats de métal sombre s'envolèrent de toutes part alors que l'épée de pure lumière perforait le cœur de magie noire du gardien.
"Le devoir..." Commença-t-il alors que son armure tombait lentement en pièces "ne prendre fin qu'avec la mort."

Dasten reprit sa forme normale et eut à combattre à la fois la douleur affreuse de sa blessure au flanc, mais aussi une fatigue telle qu'elle manqua de le faire tomber, inconscient. Il réussit cependant à rester sur pieds et alla aux restes du gardien.
"Tu auras été un soldat loyal." Murmura-t-il en prenant le heaume. Au creux de celui-ci, on voyait, luisantes, des lettres d'elfique. Le chevalier plissa les yeux, essayant de déchiffrer ce qu'il connaissait de cette langue.
"L.. Lé... Leanne... Coeur... Lame..." Fut tout ce qu'il compris. Ce qui confirmait ses soupçons. L'épée devait être avec la dépouille de l'enfant de Destan.

Lançant un dernier regard aux restes du gardien, le chevalier partit retrouver sa monture. Il avait encore beaucoup à faire.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum