La complainte d'Orzhova

Aller en bas

La complainte d'Orzhova

Message par Silumgar le Ven 9 Fév - 14:16

(Ceci est une tentative de chanson inspirée de la chanson "Rains of Castamere" de l'univers de Game of Thrones. Elle relate le dernier jour de l'ordre de chevalerie d'Orzhova. J'espère qu'elle vous plaira ^^)
(PS: l'air est le même que Rains of Castamere)

Silumgar travaillait dans son laboratoire. Des alambics et d'autres vases crachotaient leur contenu verdâtre alors qu'il créait encore et toujours de son fameux Antimag-B. Sarlia était là aussi, enfermée dans un cercueil, à moitié consciente après avoir été touchée par ce produit. Silumgar l'avait posée dans un coin comme un meuble en attendant de trouver pour elle un nouveau corps. De l'ancien, il ne restait guère plus qu'un torse, deux bras, un cou et une tête.
L'une des prisonnières de Silumgar, que le spectre avait remarqué pour sa belle voix, était enchaînée dans une cage en hauteur. A l'ordre de son maître, elle chanta pour qu'on épargne sa vie. Une chanson qui aurait fait pleuré Sarlia si elle le pouvait encore, mais qui faisait abondamment couler les larmes noires de ses yeux tant le chant la blessait au plus profond de son être.


"Et qui es tu?" Demanda Laernor,
"Pour que je m'agenouille si bas?
Rien qu'un elfe d'autre robe,
C'est tout ce que je peux voir."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut bien l'entendre?

"Notre sang coula" dit Laernor,
"Sur l'île de Tol'Barad.
Mon sang et le votre ensemble ont coulé
Pour protéger ce monde."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut bien l'entendre?

"Pitié père", cria sa fille,
Quand la lame fut sur elle.
Derrière retentit dans le noir,
Le bruit d'une bataille.

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut bien l'entendre?

Alors rit Adaneril,
Seigneur de la Garde.
"Ton ordre meurs, mon pauvre ami,
Tel est mon verdict."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut bien l'entendre?

"Pitié gardien" dit Laernor,
"Épargne ma fille.
Tue moi si tu le souhaite,
Mais laisse-la vivre."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut l'entendre?

"Navré ami." dit Adaneril
"Mais tous doivent mourir.
Je sens la corruption,
Et elle doit disparaître."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut l'entendre?

Un par un, ils furent tués
Massacré par leurs frères.
Un par un ils moururent,
Et a jamais furent oubliés.

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut l'entendre?

Quand il l'appris, le seigneur noir
Ne put calmer sa haine.
"Chaque gardien, je le jure,
Souffrira le centuple."

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut l'entendre?

Et ainsi, chuta la Garde,
Héros impies et lâches.
Tous disparurent dans l'oubli,
Tel fut l'héritage d'Orzhova.

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Mais maintenant, froid dans la mort,
Qui peut l'entendre?

Ainsi parla, parla ainsi,
Le triste seigneur d'Orzhova.
Et à présent que pleure la pluie,
Qui veut bien l'entendre?


Dernière édition par Silumgar le Ven 9 Fév - 23:14, édité 1 fois
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 97
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complainte d'Orzhova

Message par Gronlin le Ven 9 Fév - 16:03

Que de frissons... (avec la musique ça se mari très bien)
avatar
Gronlin

Messages : 33
Date d'inscription : 05/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complainte d'Orzhova

Message par Pharilas le Ven 9 Fév - 18:06

JE ME DOIS DE RÉAGIR !
déjà : "de son fameux Antimag-B" ça fait médicament pour la gorge, j'ai rigolé j'avoue sinon la zanzon =>
bon déjà elle claque. Ensuite je connais les difficultés d'écrire de la musique ou simplement des paroles et des phrases jolies c'est pour ça que je vais émettre un avis (PERSONNELLE) qui n'engage que mua:
L'absence de rime dans un texte peut se négocier parfois par la composition du texte et la corrélation entre les sons et les syllabes. sauf que justement cette corrélation n'est pas trop trop (pour pas dire pas du tout) présente.
Ce qui fait donc que le texte n'a pas de rythme. ce qui est quand même dommage pour un texte qui est censé se chantonnais ^^

juste regarde le refrain ^^ =>
"Ainsi parla, parla ainsi,/=> bonne idée, l'opposition et l'inversion crée un rythme
Le triste seigneur d'Orzhova./=> triste est en trop, Orzhova est déjà bien long, après sur ça c'est pas ta faute ^^
Mais maintenant, froid dans la mort,/=> tu pourrais enlever le "mais" ou le "la" mais c'est pas obligatoire
Qui peut bien l'entendre?"/=> nice

Dernière chose => je trouve dommage que le refrain reste le même tout au long de la chanson ^^. à la fin si il changeait, ça donnerai plus de puissance au texte.

sinon merci, c'est du bon ! hé hé hé !
avatar
Pharilas

Messages : 14
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complainte d'Orzhova

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum