L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 131
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Un nouvel âge commence

le Dim 21 Jan - 21:11
Prologue:
"Quatre parties à trois..." Pensa Joe. Face à lui, Silumgar regardait de ses yeux spectraux le jeu d'échec. "Je me débrouilles bien." Conclut le prisonnier. "Ou alors il est aussi mauvais que moi." C'était la réponse la plus logique vu les talents aux échecs des deux... C'est alors que la sonnerie d'alarme retentit. Sans qu'aucun des deux ne le sache, la nouvelle invasion de la Légion Ardente commençait, et comme chaque région du monde, Tol'Barad allait en faire les frais. Au même moment, l'Alliance et la Horde étaient défaites par les démons à la bataille des Rivages Brisés, laissant le monde à la mercie des hordes de Sargeras.


Quelques semaines plus tard, à Hurlevent:

Khalyte berçait sa fille née seulement un mois et demi avant. Une belle enfant, mais une enfant qui ne verrait jamais son père. Joe était mort pour elle comme pour Bryan qui venait très souvent la voir. Il était d'ailleurs là, assis dans un des sièges, à la regarder bercer sa nouvelle-née. C'était du moins ce qu'arrivait à estimer Sharely aux sons. L'artefact gnome lui avait couté une fortune, mais il lui permettait discrètement d'entendre les sons depuis une zone précise. Dans la ruelle, un imposant paladin à l'armure couverte de dorures et de platine semblait visiter la ville de nuit. Elle-même avait des habits plus passe-partout que sa robe cérémonielle, à savoir un costume noir et sombre aux longues manches. Elle entrepris de discuter avec le paladin des merveilles à visiter à Hurlevent, se faisant passer comme toujours pour ce qu'elle n'était pas, se limitant à dire qu'elle était une clerc. Son esprit était focalisé ailleurs...
Dans la maison, Khalyte semblait être mal à l'aise à ause de Bryan, en qui elle semblait avoir un manque de confiance absolu. D'ailleurs, elle ne voulait pas qu'il s'approche de sa fille, de peur qu'il l'amène à Gleen. Le mage tenta de s'expliquer comme un beau diable, essayant de la convaincre que jamais il ne ferait ça, elle ne voulait rien entendre. Après tout, Joe avait promis de revenir, et le voilà mort. Bryan lui déclara qu'il tuerait de ses propres mains Gleen, mais Khalyte n'y croyait plus. Elle n'y croyait plus du tout, si ce n'est qu'elle serait prête à mourire avec son enfant plutôt que de le laisser entre les griffes du maître-espion. De l'extérieur, on commençait à entendre des pics de colère portant la voix au dehors, puis carrément un cri de pure colère suivit du délicat crissement d'un vase qu'on pulvérise contre un mur.
Le chevalier alla à la porte, suivit de Sharley, puis tapa quelques coups. Personne ne répondit, mais la dispute semblait s'agraver. Le paladin n'eut d'autres choix que de défoncer la porte d'un coup d'épaule bien sentit. L'elfe de la nuit et le mage, tout à leur dispute, n'avaient pas entendu les coups portés à leur porte et furent très surpris de la voir voler en éclats.
"Tout va bien?" S'enquit le paladin sans relever la visière de son heaume sertit de gemmes mauves.
"Jusqu'à ce que vous défonciez la porte oui." Répondit d'un ton énervé Bryan.

Le mage, déjà sensiblement agacé par le manque de confiance dramatique de Khalyte qu'avait en lui, décida de prendre la porte. Sharley le suivit, laissant le paladin s'assurer que Khalyte allait bien, et lui rembourser la porte.
L'évêque commença à discuter avec Bryan au sujet d'un nom qu'elle avait entedu crier depuis l'extérieur: Gleen. Elle se fit passer pour un agent du roi qui avait justement pour mission de trainer cet homme sensé être déjà mort devant la justice. Bryan lui répondit non sans mépris qu'elle serait incapable de tuer Gleen: seul lui le pouver. Hélas, il ne voulait pas parler. C'est alors qu'il remarqua que le paladin était toujours à l'intérieur, aussi retra-t-il en vitesse. L'humain achevait de bénir l'enfant pour le protéger des puissances obscures, mais aussi de calmer Khalyte, très anxieuse pour son enfant.
Une discussion un peu animée commença entre le paladin et le mage tandis que l'elfe allait faire du thé que Sharley se fit un plaisir de goûter tout en prenant note en son esprit de tout ce qui pouvait se dire. La discussion se basait sur ce que la Lumière pourrait faire ou non, et manifestement, Bryan doutait de ses capacités. Ennuillée par la discussion, Khalyte partit faire un tour avec son enfant, et le paladin alla faire un tour avec elle, laissant l'évêque déguisée et le mage seuls. Bryan tenta de convaincre la clerc qu'attaquer Gleen était du suicide, car d'une part il ne dirait rien, même sous la torture, mais d'autre part, qu'attaquer serait plus dure que de tuer la Corneille, chose que la puissante Alliance n'avait pu faire. De plus, Gleen avait selon Bryan toute une armée à ses ordres, armée qui se ferait un plaisir d'anihiler les hommes envoyés par l'Alliance trouver leur maître. Sharley parla d'espions qui avaient presque trouvé Gleen avant de se faire étriper par un allié du maître-espion, recouvert d'une lourde armure de plates. C'est alors que Khalyte revint. Sharley s'en alla, faisant ouvertement penser à l'elfe qu'elle et le mage avaient de petits secrets. Khalyte tomba dans le panneau, croyant que l'humaine qui venait de partir était une conquête de Bryan. Le mage, qui avait déjà passé une mauvaise soirée, pris la porte. Il retrouva la clerc en train de parler architecture au dehors, trop proches de la maison à son goût, si bien qu'il alla à eux et les prévint qu'il serait plus sage pour eux de partir s'ils ne voulaient pas avoir de problèmes. Les deux religieux parvinrent à le calmer quelque peu avant que Sharley n'en revienne à Gleen. Elle était en effet très curieuse de savoir pourquoi Bryan était la seule personne à même de le tuer. Sa réponse fut simple: lui seul peut l'approcher sans risque.
La discussion alla bon train jusqu'à ce que finalement, Bryan se calme en voyant que les deux voyageurs n'avaient aucune mauvaise intention. Ce qu'il voulait était simplement vivre en paix avec Khalyte et l'enfant. Il promit de vérifier pour Sharley qui était l'allié en armure de Gleen, bien qu'il ait une certaine idée de la personne. Il s'en alla alors rejoindre l'elfe de la nuit, laissant le paladin et l'évêque. Tous deux parlèrent un moment de la mission du paladin, qui semblait s'appeler Dasten. Il voulait répendre la foi en la sainte Lumière, mais aussi chasser le mal et les forces obscures. Sharley prit congé de lui et s'en alla, officiellement faire son rapport au haut-conseil du roi.

Epilogue:
Silumgar regardait sa prise de guerre. Deux semaines de combats sans discontinuer, un tiers de prisonniers perdus, mais une prise inestimable à ses yeux. Joe était encore vivant et s'en était bien sortit en tuant avec une chaise deux démons qui avaient réussi à entrer dans le bloc de sécurité maximale.
Le seigneur noir mumura une incantation. En face de lui, le cadavre d'une des prisonnières elfe de sang fut secoué de spasmes alors qu'il lui insuflait une nouvelle vitalité et une nouvelle âme. La nouvelle morte-vivante ouvrit brutalement les yeux, et se fut la sinistre voix du spectre qui l'accueuillt:
"Bon retour sur Azeroth dame Sarlia Sintheria."

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum