La formation d'un empire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La formation d'un empire...

Message par Silumgar le Ven 12 Jan - 0:02

Super résumé mec ; ) J'adore l'idée que l'odeur de Silumgar arrive à tuer les fleurs ; )
Sinon, j'aime beaucoup ta patte quand tu écris. Je pense franchement que tu as du talent pour l'écriture
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 76
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La formation d'un empire...

Message par Gronlin le Jeu 11 Jan - 23:41

Cela faisait un moment que la nuit était tombée, un silence de mort régnait tandis que quelques gouttes d’un début de pluie tombaient sur la toiture de tuile du manoir. On les distinguait, les enfants de Gleen étaient dans l’ombre et gardait sans bouger, sans le moindre frisson. C’est alors qu’une odeur que même les plus grandes pluies de pourrait faire taire s’empli les environs du manoir. De lourd pas, lent et saccadés dans les graviers du chemin pouvaient se faire entendre. Silumgar rentrait dans le manoir, son odeur de soufre avait tué les fleurs qui occupaient le bas des fenêtres. Il s’était arrêté et fixait Gleen. Celui-ci signait des parchemins sur une table, il avait remarqué Silumgar et se leva. Le spectre se mit à genou devant l’ancien espion.

« Monseigneur, me voilà de retour avec de bonnes nouvelles. Commença Silumgar de sa voix à glacer le sang de toute personnes dotées de bon sens.

-Je t’écoute. Répondit simplement Gleen de sa voix froide et calme.

-Voyez-vous j’ai fait ce que tu m’avais demandé, Outretombe en chair et en os, je vous présente le chef de la Main-Morte. Annonça le Duc à son maître.

-Je vois, tu as honoré ta parole. Remercia Gleen.

- Outretombe étant el chef, la Main-Morte a déjà prévue une nouvelle personne à la tête de l’organisation. Ça pourrait surprendre mais la fille de Joe, Sarrah a été réanimé par Outretombe et est maintenant la chef de la Main-Morte. Elle est inexpérimentée mais apprendra vite. Avez-vous ce que je vous ai demandé. Questionna le spectre.

-Non, mais je doublerais les effectifs pour t’obtenir ce que tu recherches. Je te remercie. Maintenant que la Main Morte est privée de chef, nous allons pouvoir respirer avec plus de facilité dans le Nord. Silumgar, tu as su te montrer d’une grande utilité. Je vais te faire part de mon plan, où tu auras une place importante… Assura Gleen avant de dévoiler son plan au Duc. »

Le père de l’ombre se leva et se plaça devant une table recouverte de carte et de parchemin, en lisant certain dans sa tête il raconta de sa voix calme et froide son plan à Silumgar, celui-ci écoutait en silence. Gleen, depuis un long moment souhaitait avoir une influence dans le monde moderne. Une grippe sur la société par le biais de commerce légal et officiel. Pour ce faire, il avait une ville en vue, cette ville serait officiellement une ville d’Azeroth, un de ses enfants en serait le maire. Un moyen de subvenir aux besoins financiers de l’organisation, et d’avoir une influence autre qu’une organisation de l’ombre. C’est donc sans crainte de trahison que Gleen dévoila son plan à Silumgar, le Duc n’aurait aucun intérêt à trahir son maître aussi tôt, il n’avait pas non plus les moyens. Gleen et Silumgar savaient que pour le moment les deux allaient bénéficier de cette alliance. Gleen annonça aussi que par les bras de la corruption il avait réussi à donner l’idée d’une prison inspirée du fort pourpre, une prison neutre qui enfermerait les pires criminels humanoïdes d’Azeroth. Cette prison étant déjà innové mais en ruine est en cour de reconstruction, c’est en Tol Brad, une île connue des deux antagonistes que se localisera cette prison.
Silumgar continuait d’écouter Gleen, il demanda cependant qui serait le gérant de cette prison. Gleen lui répondit qu’il confierait la tâche de s’occuper de la prison à personne d’autre que Silumgar. La prison accueillera les criminels de l’Alliance et de la Horde et qu’elle sera alors surveillé par les deux factions. Silumgar aura alors à se dissimuler lors de la visite de personnalités officielle. Au long terme, Gleen apprit à Silumgar qu’il aurait besoin d’utiliser ses habilités de torture mentales autant que physique sur les prisonniers afin de les faire obéir et qu’au bout d’un arrêt complet de pensés d’idéologies autre que celle de Gleen, les prisonniers n’auront plus le droit de penser et devront obéir aux ordres du Père. Une armée sera alors en route, dans un certain temps, ce plan se déroulera et s’achèvera en même temps que ses autres idées. C’est alors que Silumgar proposa à Gleen une alternative, Tol Barad étant une île positionnée sur des gisements de minerais utiles à l’effort de guerre, il ne serait pas anodin de faire travailler les prisonniers à la récolte de ces matières premières afin de vendre ces ressources aux plus offrants. Gleen acquiesça alors. Avant que Silumgar s’en aille pour sa nouvelle mission. Silumgar demanda alors à son maître se qu’il était advenu de Joe.  Gleen lui apprit quelque chose, Silumgar allait avoir un premier prisonnier, une personne que le Duc n’avait jamais rencontré mais avec qui il avait déjà parlé. Joe avait été l’objet de torture de Gleen, mais le maître espion savait que Joe serait plus utile vivant que mort, que Bryan, Khalyte, s’ils montraient la moindre opposition allaient devoir réfléchir à deux fois avant de le trahir, il avait à
nouveau la vie de Joe entre ses mains.

Joe, celui qui avait été le principal opposant de Gleen, lui qui avait monté une coalition contre la Corneille, lui qui avait su toujours s’en tirer en vie. Joe était entre les mains de son pire ennemi. Mais Gleen ne voyait plus rien en Joe, le chevalier gris n’est plus. En entamant sa marche vers le Nord en quête de vengeance, Joe était tombé dans une folie animée de rage et de haine. Plus rien ne le rattachait à son ancienne vie. Même son enfant que portait Khalyte. Gleen avoua à Silumgar qu’il avait joué avec Joe jusqu’a tourner son esprit dans ses recoins les plus sombres mais que malgré sa folie, Joe gardait une part de conscience et n’avait divulgué aucune information concernant d’autres sujets. Gleen confia alors son ancien rival à Silumgar, il dit à celui-ci de corrompre Joe, qu’il devait atteindre un point de haine et de rage sans retour. Et donc que Joe devait rester en vie. Et qu’a ce moment-là, Gleen pourra retrouver de l’utilité chez Joe…

Silumgar acquiesça alors et s’en alla, laissant son maître à ses sombres desseins. La nuit était froide, le ciel étoilé. Les silhouettes des enfants de Gleen entouraient le manoir, tous en éveil tandis que le vent venait fouetter les façades montagneuses.

Le Duc marchait entouré de ses gardes de morts-vivants, Joe n’avait pas résisté, il ne connaissait pas le spectre. Le soleil se levait au loin, les arbres dessinaient de grandes ombres le loin du chemin qui camouflait ceux qui l’empruntaient. Le vent venait droit dans le visage de Silumgar, ils approchaient de la côte. Tol Barad n’était plus très loin…

« Le trou, nous y voilà » Dit le spectre de sa voix difforme en ordonnant à ses cadavres de lâcher Joe. Silumgar entoura les mains de Joe d’une chaîne en fer et le tira vers une salle de trône. Rien n’avait changé dit le spectre en regardant les reste d’hommes et aussi de démons. C’était comme ci le temps avait cessé de continuer sur l’île abandonné. Silumgar relâcha Joe de ses chaînes et le regarda. C’était la première fois que le spectre posait son regard sur l’humain. Celui-ci était dans un piteuse état. Un œil lui manquait, de nombreuses cicatrices lui parcourait le visage, le coup, les bras et les jambes, mais Joe ne reçu aucune pitié du spectre qui commença à parler.

« Joe, je me présente, je suis Silumgar. Dit le spectre en regardant le prisonnier torturé.

-Toi…Ta voix, tu as tué ma fille, je vais te tuer. Dit Joe sans bouger.

-Oh j’en doute, je veux que nous parlions. Les prochains prisonniers arriveront dans quelques temps, nous avons donc le temps de faire connaissance, et puis si je ne m’abuse, je crois bien que c’est une elfe qui a tuée Sarrah . Dit Silumgar d’un ton amusé.

-Khalyte, elle n’avait pas le choix. Elle voulait nous protéger. Dit Joe en essayant de justifier l’acte de Khalyte en se mentant à lui-même.

-Comme si une druidesse ne pouvait pas se changer en ours et enfoncer la porte. Rajouta Silumgar toujours en regardant Joe.

-Je vais te tuer, toi et ton maître, Gleen mourra. Je vengerais ma femme, ma fille, Sally, tous ceux qui ont souffert en ayant arpenter cette planète en même temps que vous. Menaça Joe d’une voix étranglé de douleur.

-Joe, écoute. Gleen est mon maître pour un moment mais je ne suis pas dupe, je sais qu’il va me trahir cependant je le ferais avant. Contrairement à lui, j’ai plusieurs tours dans mon sac. SI tu as un ami à te faire ici, c’est bien moi. Gleen ma juste dit, pour des raisons que j’ignore, de te garder en vie. Annonça le Duc dans la pénombre de la cellule. »

Joe rempli de haine avoua au spectre qu’il comptait mourir. Et pour ce faire, qu’il n’hésiterait pas à tuer quiconque se dresse sur son chemin. Joe voulait tous les tuer, Gleen, Silumgar, Bryan, Khalyte. Tous devront répondre de leur crime face au jugement de Joe. Khalyte n’avait aucun droit d’élever son enfant à lui, elle lui avait déjà hottée d’une fille, elle ne recommencerait pas. Bryan n’était qu’un chien, un traître essayant de se convaincre qu’il était un homme bon au fond, Bryan… Joe savait qu’il avait une raison de s’accrocher au couple qu’il formait avec Khalyte, il savait au fond de lui pourquoi Bryan était si proche de lui et de Khalyte mais ne souhaitait pas l’admettre. Ce traître ne pouvait avoir des sentiments pour la druidesse, pas après ce qu’il leur avait fait… Silumgar et Gleen devait eux aussi passer sous le jugement de Joe. Silumgar énervé annonça à Joe une chose important, Sarrah Marrow, la fille de Joe Marrow était toujours « vivante », en effet le destin avait voulu pour la jeune prêtresse de la lumière et nouveau service. Elle fut ressuscitée par de la magie nécromantique et comptait bien venir secourir son père en affrontant Joe. Silumgar eu un plaisir malicieux à observer la réaction de Joe, le père de Sarrah Marrow tomba à genou, en premier temps il ne voulait pas le croire mais et si c’était vrai, et si sa fille arpentait le monde à sa recherche. Non, il ne voulait pas, Sarrah pourrait lui apporter de l’espoir. Non, sa fille avait été tuée par Khalyte, par Silumgar. Le Duc voulait faire craquer Joe, celui-ci ne voulait pas y croire. Il recommença donc à prôner un
discourt sur sa recherche de la mort et de vengeance…

C’est à ce moment que Silumgar remarqua que Gleen avait dit vraie, Joe avait terriblement changé, il n’y avait plus d’espoir dans sa voix. Seule la vengeance parlait à sa place, une triste fin pour un héros de la sorte. Mais Silumgar n’était pas du genre à se faire attendrir et Joe l’avait menacé et avait refusé de coopérer avec le spectre. Cet affront méritait punition et le spectre envoya un coup de griffe au visage de Joe se le prit en pleine face et voltigea sur un mur de la cellule. Joe se releva, brisé autant mentalement que physiquement avec le visage en sang, les marques des griffes de Silumgar lui arpentaient le visage. Joe regarda le Duc dans les yeux d’un regard qui aurait fait frémir les gens dotés de logique mais Silumgar était loin d’être ce genre d’adversaire et en remarquant le regard de défi de Joe lui envoya une de ses armes pour qu’il se défende. C’est à ce moment que Silumgar compris son erreur, Joe l’avait fait joué, là où Joe avait perdu tout espoir, une lumière se fit remarqué
dans ses yeux, de l’espoir demeurait toujours chez l’humain.

Joe retourna l’épée et la planta dans torse, le spectre n’allait pas attiré sa fille dans une mort, plus personne ne l’utiliserait pour faire du mal. Mais Joe savait qu’il avait touché le fond, qu’il aurait pu tuer Khalyte et Bryan, qu’au fond de lui il le voulait. Mais non, il avait préféré mettre fin à sa vie pour le bénéfice d’un futur meilleur, mais aussi pour ne pas témoigner de ce futur, si Sarrah était vivante, elle ne devrait pas être revenue, pas elle, pas une morte-vivante… Joe s’écroula par terre, le sang tachant le sol froid de la cellule de Tol Barad. Silumgar lâcha son épée et vint s’accroupir aux cotés du corps à agonisant de Joe. Le Duc avait en effet un tour dans son sac, une magie d’une grande puissance sortit de ses mains et de son armure. La magie s’opéra sur la plaie de Joe, le sang retourna dans la plaie qui se refermait lentement. Le spectre présentait une étrange faiblesse, il semblait qu’il aspirait la douleur qu’avait subit Joe et la prenait à sa place. Joe tenta d’arrêter l’incantation mais trop faible il s’écroula sur le sol dure et froid de la prison de Tol Barad.

Gronlin

Messages : 25
Date d'inscription : 05/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum