[TES] Vampirisme et clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TES] Vampirisme et clans

Message par Angelo Mortiferio le Ven 2 Juin - 23:58


Salut tout le monde,

Alors pour ouvrir cette nouvelle partie du forum, j'ai pas mal hésité, ne sachant pas par quoi commencer, et je me suis décidé à rentrer dans le lard avec une partie du lore de la licence The Elder Scrolls, plus particulièrement le vampirisme et les clans vampires dans cette univers. J'ai choisis cela car je suis un grand joueur de perso vampire dans les Elder Scrolls. Je vais le rendre le plus complet, mais il est possible qu'il évolue et change au fil du temps et des sources que je trouverais.




Alors la première question est la définition du vampire dans The Elder Scrolls :

Le vampire est dans cet univers (et de manière général finalement) un mort-vivant (ou un du moins un être immortel) souffrant du besoin de boire le sang des vivants.

Si on part d'un point de vue scientifique et sociologique, c'est une personne malade (oui dans cet univers, le vampirisme est une maladie) qui est détesté, chassé et très souvent incompris par les vivants. Ils peuvent se considérer comme maudits ou bénis, comme ils peuvent se laisser à leurs penchants animal ou lutter pour faire disparaître la maladie. Ils sont considéré comme des abominations.
Il existe évidement des remèdes contre cette maladie, mais la plupart des connaissances autour de la guérison du vampirisme a été détruit pour éviter la tentation de se faire infecter délibérément, et la peur de dégâts que cela pourrait entraîner.

Le vampire est l'un des mort-vivants les plus puissants et les plus redoutés du continent de Tamriel. De manière classique, ils sont dotés d'une vitesse, d'une agilité et d'une force surhumaine, en plus d'une affinité et une facilité au maniement de la magie. Une partie de la peur que cause le vampire vient du fait qu'il puisse infecté d'autres personnes, un sort pire que la mort pour beaucoup. L'apparition d'un seul vampire dans une ville peut entraîner une épidémie qui détruirait d'une certaine manière la cité (en gros c'est presque une arme biologique dévastatrice, genre les zombies dans certains films en plus subtiles).

Comme je l'ai écrit plus haut, le vampirisme est une maladie. Celle se propage par des souches de maladies mortelles et finalement variés. Les plus connus sont Sanguivoria Noxiphilique, Sanguinare Vampiris et l'hémophilie porphyrique. Vous allez peut-être vous demander pourquoi je parle de ça. En fait, en fonction de la souche avec laquelle vous êtes infectés et devenez vampire fait que vous avez des capacités spécifiques et que vous appartenez à tel clan, telle famille ou tel groupe. En gros, on peut répertorier plus d'une centaine de types distincts de vampires en Tamriel. (la classe, hein ? ^^)

Caractéristiques générales

(Pour ça, je reprend presque mots pour mots un article qui me semblait parfait pour toucher à tout les points essentiels)

Les vampires semblent distinctement différents des personnes non affectées; leurs visages, qui couvrent leurs crocs, sont exceptionnellement pâles, et les yeux de certaines races de vampires affamés tournent sang-rouge jusqu'à ce que leur soif soit assise.

Les vampires ne peuvent pas vieillir et sont immunisés contre la maladie; alors qu'il n'est pas imperméable à la mort, un vampire ne peut être tué qu'en rencontrant une fin violente. Les «anciens» sont les vampires les plus âgés (ils peuvent avoir des centaines ou même des milliers d'années).

La peau d'un vampire est extrêmement sensible à la lumière du soleil et à la flamme, à tel point que le contact avec elle brûle la peau. Il existe des types de vampires résistants à la lumière du soleil. finalement la résistance ou non dépend du type aussi.
Quand ils meurent, leur poussière peut être collectée et utilisée comme ingrédient alchimique.  Les documents décrivent les vampires tournés à la poussière même sans être tués par la flamme (pas tous évidement).
Les certaines rumeurs estiment que l'entrée dans les lieux de culte peut causer une douleur de vampire (ce qui est une possible pour certains types de vampires).
Les capacités exactes sont déterminées par le type de vampire.


Vampire du clan Volkihar dans The Elder Scrolls Skyrim, avec la tenue assez spécifique de ce clan

La caractéristique la plus définissante des vampires est leur besoin naturel et insatiable de sang. Une hybridation d'une plante et d'un sang vampirique a conduit à des plantes ayant une faim de sang semblable et vorace, entre autres choses. Le sang peut ne pas être nécessaire pour rester "en vie", mais faire sans lui peut causer un vampire pour devenir extrêmement faible et enragé, bien que certains types de vampires deviennent plus forts et plus vampiriques. Cependant, ils deviendront encore enragés après trop longtemps sans sang. La consommation de sang permet également à certains de maintenir une apparence plus discrète, apaisant leurs qualités vampiriques. Si la morsure d'un vampire laisse sa victime vivante après une alimentation, la maladie peut infecter la victime. Le sang lui-même peut ne pas être nécessaire pour garder un vampire sain; Il est suggéré que les vampires puissent drainer la «force de vie» de la créature d'un sang chaud pour reconstituer les leurs.

Origines

"Le premier vampire est venu de Molag Bal. Elle ... n'était pas un sujet volontaire. Mais elle était la première." - Serana , vampire du clan Volkihar (dans The Elder Scrolls Skyrim, extension Dawnguard, dont vous voyez le trailer au début de cet article)

L'origine du vampirisme parait assez flous, si on parle pas de plusieurs origines, car plusieurs histoires racontent l'origine du vampirisme en fonction des clans d'ailleurs (qui semblent être toutes plus ou moins vraies).

Ce qui est certain est que cette maladie et malédiction vient du prince daedrique Molag Bal.

Les princes Daedras sont les divinités qui n'ont pas participé à la création du plan de Nirn (plan où se trouve Tamriel). Ils ont préférés créés leurs propres plans de leur cotés. Ce sont souvent des divinités maléfiques (certaines sont considérés comme bonnes, ou du moins neutres. Cela dépend de la culture dans laquelle on se trouve). Ils sont l'opposé des Aedras qui sont les divinités ayant participé à la création de Nirn et qui sont considéré comme bienfaitrices. Je développerais toute la question des divinités et des religions dans The Elder Scrolls plus tard si j'ai le courage. Enfin bon...

... Retournons à nos moutons. Molag Bal est le prince Daedra de la domination, du viol et de l'esclavage des mortels. Il est aussi connu sous les surnoms de "Roi du viol" ou "Le Conspirateur" (on comprend pourquoi la plupart des princes Daedras sont considéré comme maléfiques en voyant ce spécimen). Il est le créateur de la nécromancie et du vampirisme (en plus de beaucoup d'autres monstres plus ou moins sympathiques). Son plan s'appelle Havreglace ou Portdufroid.


Molag Bal, prince daedra de la domination, du viol et de l'esclavagisme, père du vampirisme et de la nécromancie

C'est après que les histoire divergent...

1) En premier lieu, nous avons le livre du nom de L' Opusculus Lamae Bal ta Mezzamortie qu'on trouve dans Elder Scrolls Online (c'est le jeu sortie le plus récemment, mais dans l'ordre chronologique du lore, il est le premier), et nous avons aussi le rite d'initiation du joueur au rang de seigneur vampire (si celui-ci est infecté par le vampirisme) qui raconte à peu près les mêmes faits. Celui semble même plus sure vu que le joueur voit des visions du passé. Dans l'ordre chronologique, cela serait la première origine du vampirisme. Il raconte que Molag Bal, jaloux de son ennemi de toujours, Arkay (Aedra du cycle de la vie et de la mort), descendit sur Nirn (possiblement sous une forme humaine). Il rencontra la jeune femme du peuple nedic et prêtresse d'Arkay, Lamae Beolfag. Il la viola et la laissa pour morte. Une tribu nomade passa et la recueillit.
A ce moment-là, il y a deux versions de l'histoire. Dans la première version, la mort finalement rattrapa la pauvre femme et les nomades cherchèrent à brûler le corps selon les anciens rites de crémations. Dans l'autre version, celle du rituel d'initiation, elle n'était pas morte (du moins en apparence), et ses blessures guérissaient à une vitesse surnaturelle, ce qui effraya les nomades. Dans la peur de la maladie qui s'étendait à travers Lamae, ils ont essayé de la brûler.
La conclusion fut la même dans les deux versions. Elle se réveilla au milieu des flammes en proie à une folie sanguinaire incontrôlable. Après être sortie des flammes, elle massacra la tribu nomade entière, tuant les femmes, violant les hommes et crevant les yeux des enfants. Avec ce massacre, elle créa les premiers vampires et devient la première fille d'Havreglace (ou vampire de sang pure).
Une fois  revenue à ses sens, elle fut horrifiée par ce qu'elle avait fait et ce qu'elle était devenue. Elle appela Arkay de lui venir en aide, mais sans résultat. En représailles envers celui qui l'avait transformé et celui qui l'avait abandonné, elle commença à diffuser le vampirisme à ses partisans. Elle se renomma aussi Lamae Bal, la matrone sanglante.


L' Opusculus Lamae Bal ta Mezzamortie

2) La deuxième histoire de l'origine du vampirisme (et qui annule pas la première vue qu'il existe plusieurs souches) est lié au puissant clan Volkihar.  On l'a découvre à travers l'extension Dawnguard (qui fait apparaite ce clan dans Skyrim et développe beaucoup le vampirisme dans le jeu.
Le seigneur Harkon Volkihar et sa famille était une très puissante famille régnant durant le Premier Ère. Nous avons pas plus de détails, mais il serait largement possible qu'elle régnait sur Bordeciel (région nordique aussi appelé Skyrim) vu que le château Volkihar s'y trouve.
Harkon, craignant de voir son règne et sa puissance disparaître avec sa mort, commença à adorer de plus en plus Molag Bal pour avoir l'immortalité. C'est avec le sacrifice d'un milliers d'âmes comme preuve de dévouement à Molag Bal, que la famille Volkihar reçut la don de l'immortalité à travers le vampirisme, Harkon, sa femme, Valérica, et leur fille, Sérana devenant ainsi des vampires de sang purs.  

3) la troisième et dernière (pour l'instant) est la version du Temple (l'institution religieuse des dunmers ou elfes noirs), qu'on trouve si je me trompe pas dans The Elder Scrolls Morrowind. Celle-ci reste finalement très flou. Elle dit seulement que Molag Bal engendra le premier vampire d'un ennemi vaincu, comme un Seigneur de Daedra, un Saint de Temple ou une «puissante créature». Cela peut coller avec la première histoire que j'ai présenté plus haut.

Après ce petit exposé des différentes origines, nous allons passé à la maladie en soi même si cela pourrait paraître un peu répétitif sur certains points...

Le Vampirisme

le vampirisme est contracté par toute sorte de blessure infligée par un vampire; cependant, étant donné que peu survivent aux attaques d'un vampire, le processus de contraction réel n'est pas bien compris.
Les nouveaux infectés ne présenteront aucun symptôme pendant les 72 premières heures (sauf peut-être des cauchemars et de l'insomnie), et ils peuvent être guéri de la maladie comme toute autre maladie. Après ce temps, cependant, on dit que la maladie est «incurable»: la maladie provoque une «mort», ce qui rend un vampire littéralement mort-vivant. Malgré cela, il existe de nombreux cas documentés d'individus qui ont trouvé les moyens de se soigner, comme on le verra plus loin.
Bien qu'un vampire répandant sa maladie à l'autre peut être considéré comme une forme de reproduction, au moins un homme vampire a été documenté pour avoir engendré un enfant avec un partenaire vivant. Le Journal du Seigneur Lovidicus raconte comment un impérial procréa avec une femme Orc , résultant en un enfant Orc mâle, mais on ignore si l'enfant a hérité de la maladie ou de toute une partie de celle-ci.
Du moins, il semblerait possible  que certaines souches du vampirisme soient sexuellement transmissible car plusieurs lignées de vampire de la Baie d'Illiac ont été créé par les nomades qui avaient été violé et ainsi transformé en vampire par Lamae Bal.
Les vampires ont été connus pour répandre le vampirisme à travers des morsures, des griffures ou en utilisant un sort de drainage vampirique, la méthode dépend de la lignée des vampires car certains vampires, comme ceux de la lignée de Lamae Beolfag, sont tenus de donner leur sang à leurs victimes après avoir drainer le sang de ces derniers pour qu'ils deviennent des vampires du clan à part entière (ils sont déjà vampire avant, mais avec cela, ils deviennent des vampires de sang pures)

Cures
On pense que la maladie est incurable en Morrowind . Cependant, un nommé Galur Rithari a affirmé qu'il était guéri de la maladie. Dans ses papiers, il déclare que, pendant qu'il était vampire, il a entrepris une tâche de Molag Bal dans un sanctuaire, et après la fin de la quête, il a été guéri du vampirisme.  Rithari a ensuite désavoué sa demande en raison de la contrainte du Temple du Tribunal .

Au moins un autre a cherché avec succès un remède de Molag Bal, bien que le Prince Daedric ait réellement acquis le remède de Vaermina (prince daedrique des rêves, des cauchemars, et des préjugés du mal).  Cela suggère que Vaermina est en quelque sorte liée au vampirisme, ce qui est en quelque sorte compatible avec sa sphère des préjugés du mal (ce qui explique aussi pourquoi l'infecté souffre de cauchemars avant de se transformer totalement en vampire, si c'est pas pour cette raison que Vaermina est lié au vampirisme).

On dit qu'au moins certaines formes de vampirisme peuvent être guéries en éliminant le fondateur de la lignée auquel appartient la victime. Trouver et éliminer un fondateur est très difficile, mais ce faisant, tout le clan des vampires sera également guéri (certains d'entre eux peuvent mourir instantanément à cause du vieillissement).
Un autre rapport d'un vampire supposé corrompu suggère également que la guérison de la maladie est possible, bien qu'elle ne donne aucun indice quant à la façon dont. Une méthode pour guérir la maladie consiste à se baigner dans de l'eau contenant un ingrédient mystérieux connu sous le nom de Sels de Purgeblood.

Les sorcières de la baie Iliac ont attiré l'attention de la Guilde Mages en guérissant apparemment la maladie. Le curé est une potion composée de six gousses d' ail , deux pousses d' arachide , cinq feuilles de morelle , le sang d'un argonien et les cendres d'un puissant vampire; Ces mêmes ingrédients ont été utilisés pour guérir l' épouse comateuse du comte Skingrad , Rona Hassildor, de son vampirisme.

Une méthode pour lutter contre la propagation du vampirisme, qui est maintenant perdue par l'histoire, était une potion qui a transformé le sang du buveur en un poison puissant capable de tuer un vampire qui a tenté de se régaler. Il y a des contes dont la véracité ne peut être déterminée, qu'il existe d'autres moyens mystiques de guérir le vampirisme.

Falion, un sorcier de Morthal dans la quatrième ère, a pu guérir le vampirisme avec un rituel impliquant une gemme d'âme noire remplie (et donc une âme humaine) et une incantation invoquant les pouvoirs d'Oblivion. On connaît peu le rituel.


Falion dans Skyrim

Une option moins idéale est l' exposition à la lycanthropie . Les bénédictions d' Hircine peuvent remplacer les personnes infectées par le sang de lycanthrope, mais cela vient avec son ensemble particulier de complications.


Loup-Garou ou lycanthrope dans Skyrim

Patrons et cultes

Molag Bal est le Prince Daedrique qui a créé des vampires, et est parfois adoré pour cette raison. Cependant, d'autres princes Daedric ont également contribué à l'espèce; et qui sont donc vénéré par certains groupes de vampires.


Autel de Molag Bal de la chapelle du château Volkihar (The Elder Scrolls Skyrim)

 La lignée vampirique de Cyrodiil (région centrale du continent de Tamriel où se trouve en son centre la capitale impériale), surnommé l'Ordre de Cyrodiil, rend hommage à Clavicus Vile, prince Daedra du pouvoir, de la conjuration, des vœux et des mendiants (Il est connu pour réaliser les vœux, le plus souvent ceux-ci sont malheureux pour celui qui a demandé le vœu), pour leur donner la possibilité de se cacher au milieu des mortels.  Dans Skyrim, on trouve aussi un sanctuaire dédié à Clavicus Vile à la Honte d'Haemar, un repère de vampires… C'est à travers la quête daedrique de ce prince daedra que le joueur peut apprendre que ces vampires sont là pour s'attirer les faveurs et pouvoir être libérer du vampirisme. La possibilité que cette divinité puisse répondre guérir le vampirisme est envisageable, étant le prince Daedra des vœux, mais ça reste une hypothèse.


Sanctuaire de Clavicus Vile dans la Honte d'Haemar (The Elder Scrolls Skyrim)

Le livre écrit sur la lignée de Lamae et leur vampirisme unique théorise que Hircine, prince Daedra de la chasse et père des loup-garous, est responsable de leur capacité à résister au soleil, bien que l'auteur l'ait considérée comme une théorie de tribus sauvages.


Statue d'Hircine, le prince Daedra de la chasse et père des lycanthropes, surnommé le Chasseur (The Elder Scrolls Oblivion)

Lignés et clans vampiriques :

Bon maintenant je vais parler de l'organisation des vampires, suivie des clans et lignées les plus connu. Si vous avez Oblivion, Skyrim ou The Elder Scrolls Online et que vous vous intéressez aux vampires et à leurs capacités, cherchez le livre Sang Immortel qui raconte les recherches d'un chasseur de vampires dans les capacités des différents clans vampiriques pour les affronter.

Les vampires de Tamriel sont généralement regroupés par territoire et lignée. La lignée de vampirique est déterminée par le vampire qui les a infectés, ce qui, à son tour, affecte leurs capacités. Les clans de vampires se composent normalement de vampires de la même lignée, ou qui partagent le même terrain d'alimentation. Certains clans, comme le clan Volkihar, sont assez puissants pour avoir établi des bastions et retenir le bétail capturé (dans Dawnguard, quand on interroge ses confrères du clan Volkihar sur le bétail, ils disent que certains viennent de leurs propres volontés) : des prisonniers, dont ils se nourrissent régulièrement sans les transformer en vampires.

1) La Lignée de Lamae Bal

"Mère Lamae fut la première d'entre nous. Molag Bal la prit comme concubine contre son gré, et par son biais, amena la terreur au cœur de la nuit. Par elle, il créa les vampires. Elle est la matrone sanguinaire, notre mère à tous."
― Vorundil

«Arkay le Renonciateur, nous te maudissons. Tu nous as laissé souffrir dans l'obscurité. Mais nous avons survécu. Et dans l'obscurité, nous avons prospéré. A présent, nous nous repaissons de tes adorateurs. Nous utiliserons la force que nous leur volons pour te conquérir et te dévorer.

Molag Bal, père du tourment, nous te maudissons. Tu as voulu nous empoisonner avec ton sang. Mais nous avons survécu. Et dans ton poison, nous avons grandi. Roi de la corruption, tes enfants arrivent. Nous t'avilirons et te détruirons. Nous nous écartons de la lumière. Nous sacrifions la fragilité du souffle.

Par le sang mort de notre Mère, nous vivons libres de toute entrave. Sa malédiction est notre bénédiction. Sa rage, notre grâce.
»

- Serment du rite de Scion

Suite à sa transformation en vampire de sang pure, Lamae a créé son propre culte vampirique dans la Crypte de la Matrone de Sang, où seuls quelques rares individus ont la possibilité de découvrir son passé et peuvent avoir l'occasion d'achever leur transformation vampirique.
Les vampires de cette lignée particulière possèdent Sanguivoria Noxiphilique plutôt que l'hémophilie porphyrique ou Sanguinare Vampiris. Noxiphilic Sanguivoria permet à ces Vampires de ne pas brûler ou d'affaiblir à la lumière du soleil, mais deviennent plus puissants une fois que la nuit tombe. Ils ont aussi d'autres capacités; Certains, comme l'invisibilité, ils partagent avec d'autres lignées.
Une façon particulière d'acquérir ce vampirisme est à travers le Rite du Scion , un rituel dans lequel le sang d'un mortel est entièrement remplacé par celui de Lamae.  Cet acte transforme les mortels en Scions, un puissant type de vampire de sang pure. C'est aussi le seul moyen pour une âme de s'unir à ce vampirisme. Le nom exact de cette lignée est inconnu, mais elle était extrêmement fréquent dans la deuxième ère et pourrait être rencontré presque partout dans Tamriel. Les membres de la lignée de Lamae apprennent à mépriser à la fois Molag Bal et Arkay , conformément au dédain de Lamae pour les dites divinités.


Membre de la lignée de Lamae Bal, la matrone de Sang

Lamae est apparemment responsable de la création de plusieurs autres lignées indépendantes de la sienne, ne demandant pas fidélité à ses enfants. La Matrone sanglante dit d'ailleurs au joueur (si celui-ci est devenu un Scion) ses enfant ne s'inclines devant personne. La Mère a brisé ses liens. Pour  la question de la servir ou non, c'est leur choix.


Lamae Bal, la matrone de Sang

2) Les vampires Whet-Fang

Les vampires Whet-Fang du Marais Noir (région d'origine des Argoniens, des hommes lézards) sont connus pour capturer les victimes vivantes et les garder dans un coma magique, permettant aux vampires d'extraire le sang à leur propre rythme. Les vampires de Cyrodiil croient que les vampires de Whet-Fang montrent des «signes d'illumination», les considérant comme plus intelligents que les autres tribus «barbares». Pour cette raison, l'Ordre les considère comme une menace possible pour leur domination dans Cyrodiil.

3) L'Ordre de Cyrodiil (ou L' Ordre Cyrodiil Vampyrum)

Une seule tribu connue existe dans Cyrodiil et leur véritable nom a été perdu dans l'histoire. Tout comme les impériaux de la région, ils ont évincé leur concurrence. Indiscernables des vivants s'ils se sont bien nourris, ces Vampires  sont cultivés et plus civilisés que les vampires de d'autres provinces, des experts en dissimulation et manipulation politique, et utilisent leurs aptitudes furtives pour se nourrir du sommeil et de l'inconscience. S'appelant l' Ordre, ces vampires suivent le prince Daedric Molag Bal, comme beaucoup d'autres vampires, mais ils considèrent également Clavicus Vile comme leur patron, à qu'ils doivent pour leurs succès et leur stature sociale, et qui les aide à contrôler leur désir de sang.. Les membres sont tenus de ne jamais révéler leur vrai nature ou des infos sur l'Ordre et de se procurer le pouvoir, la taille et la richesse chaque fois que cela est possible.
Ce qu'ils manquent en nombre, les vampires compensent l'influence et la manipulation de la société. Le clan se considère comme une fraternité civile et considère toutes les autres tribus vampiriques comme inférieures.  Le clan est composé de membres influents dans la société et de ressources politique.


Jakben, vampire de l'Ordre de Cyrodiil (The Elder Scrolls Oblivion)

Dans Skyrim, le joueur peut aussi découvrir et déjouer un complot vampirique pour visant à prendre le contrôle du village de Morthal (pour en faire une sorte de mini-Sylvanie, où les vampires sont les seigneurs et les gens du peuple un bétail). Ce groupe de vampires peut s'affiler à l'Ordre vampirique de Cyrodiil, car leur chef, le maître vampire Movarth Piquine, est un ancien chasseur de vampires (en fait celui dont on raconte l'histoire dans le livre Sang Immortel) qui a été transformé en vampire par un membre de l'Ordre vampirique de Cyrodiil (Si vous voulez savoir le pourquoi du comment, lisez le livre Sang Immortel ^^). On peut donc supposer que ce groupe de vampires (qui peut-être un clan, ou une lignée mineure) soit affilié à l'Ordre vampirique de Cyrodiil, s'il n'en font pas partie.

4) Les clans vampiriques de la baie d'Illiac

La région de la baie d'Illiac abrite de nombreuses lignées de vampires, chacune avec leurs propres capacités spéciales: les Anthotis , Garlythi , Haarvenu , Khulari , Lyrezi , Montalion , Selenu , Thrafey et Vraseth . Les clans habitent leurs propres régions et un fort sentiment de rivalité est présent.

On apprend à travers le livre Les vampires de la baie d'Illiac, écrit par un ancien membre du clan Montalion, les capacités de chaque clan.
Les Anthotis sont doués d'une grande intelligence. Les Garlythi sont dotés de la capacité de se protéger magiquement contre les dommages. Les Haarvenu sont doués dans l'école de la magie Destruction, en particulier les attaques élémentaires. Les Khulari sont dotés de la possibilité de paralyser leur proie. Les Lyrezi sont dotés de la capacité de devenir invisible et magiquement silencieux de leurs ennemis. Les Montalion sont doués de la capacité de guérir la paralysie et le pouvoir de la téléportation. Les Selenu sont résistants aux attaques élémentaires. Les Thrafely sont dotés de la capacité de restaurer les tissus endommagés. Et pour terminer, les Vraseth sont doués de l'agilité.
Les lignées de Lyrezi, Selenu et Vrasath ont apparemment été créées par les nomades qui ont été violé et transformé en vampire par Lamae Beolfag après être sortie de son bûcher.  

5) Les vampires de la confréries des sorcières de Glenmoril

C'est une confrérie de sorcières qui se trouvent un peu partout en Tamirel qui semble avoir le secret de la guérison du vampirisme et de la lycanthropie. Beaucoup de leurs membres à Haute-Roche (région d'origine des brettons) sont des vampires, ce qui fait qu'ils forment presque un clan. Ce groupe de vampires est connu, bien qu'il n'y ait aucune information sur leurs aptitudes ou leurs habitudes alimentaires. On sait, cependant, qu'ils sont l'une des tribus considérées comme plus intelligentes (et menaçantes) par les vampires de l'ordre de Cyrodiil; Impliquant peut-être que, comme l'Ordre, ils vivent déguisés parmi la population normale en tant que manipulateurs furtifs.


6) Les maisons nobles de Rivenspire

Rivenspire est la partie extrême nord de Haute-Roche, organisé en territoire autonome dirigé par des maisons nobles. Parmi ces derniers, il y eut deux lignées de vampires, durant la deuxième ère, qui furent ennemi : la maison Ravenwatch, dirigé par le comte altmer (haut-elfe) et vampire Verandis Ravenwatch, et la maison Montclair, dirigé par le baron bretton Wylon Montclair.

Dans le premier cas, la maison Ravenwatch est une lignée vampirique qui ont appris à lutter contre la faim et ne pas tuer les gens qui fournissent leurs repas sanguins. Celle-ci étant fidèle à la couronne de Haute-Roche, elle est « toléré » par les grands du royaume (les gens du peuple ne connaissant très peu la vraie nature de cette maison), malgré beaucoup de détracteurs.

Face à cette maison, se trouve la maison Montclair qui est une lignée de vampires plus ou moins dégénéré pour une grande partie, laissant la partie bestiale du vampirisme prendre le dessus. Le baron Montclair chercha à conquérir les environs en lâchant les vampires transformés en bête pour en faire un territoire indépendant (genre comme la Sylvanie dans Warhammer battle pour les connaisseurs), croyait que les vampires étaient des êtres supérieurs.


Le Baron Wylon Montclair, patriarche de la maison vampirique Montclair

Dans une certaine mesure, la situation avec Baron Montclair est la «faute» de Comte Ravenwatch. L'épouse du baron Montclair, la baronne Leila, est tombée malade et est été aux portes de la mort. Le baron Montclair voulait que Verandis la transforme en vampire, afin qu'elle puisse vivre. Leila, cependant, ne voulait pas être un vampire, et à la place, Verandis a utilisé une relique d' Ayleid pour la guérir. Malheureusement, sa maladie est revenue, et le Baron Montclair a forcé sa femme, sa fille et le comte Ravenwatch à trouver une relique aïeïde plus puissante. Comme vous l'avez découvert plus tard, cette relique a été corrompue dans les temps anciens, et elle a été corrompue plus tard lorsque le vampire est entré en contact avec elle. Cela a amené l'ensemble de la famille Montclair à devenir des vampires eux-mêmes. Leila a demandé à Verandis de la tuer plutôt que de vivre en tant que vampire, et sa décision enflamma le baron Montclair au point où il a décidé de libérer ses sanglants (vampires dégénérés) sur les gens de Rivenspire. Le comte Ravenwatch a senti un grand remords pour son implication, et a publié une proclamation déclarant sa loyauté envers le roi Emeric et le désir de détruire l'artefact qui avait causé cette catastrophe.


Membre dégénéré de la maison Montclair

Avec l'aide du comte Ravenwatch et des nobles de Shornhelm, le Vestige (le joueur dans The Elder Scrolls Online) a réussi à détruire la maison Montclair et a mis fin à leur campagne brutale. Nous ne connaissons pas le futur de la maison Ravenwatch, mais elle semble avoir disparu de l'histoire depuis.

7) Les clans vampires de Morrowind

Les Dunmer (elfes noirs) s'opposent fermement à toute forme de nécromancie qui rend les vampires largement inouïs dans leur pays de Morrowind (région d'origine des elfes noirs, à l'Est du continent de Tamriel, composé d'îles).  Le Temple du Tribunal a un certain contrôle sur la connaissance publique des vampires, mais ne peut pas le garder complètement inconnu. Dans le passé, les officiers étaient chargés d'éradiquer les vampires, conduisant à leur extinction supposée.

Les vampires de Morrowind sont généralement dans l'une des trois lignées, qui diffèrent selon leur «approche de la proie». La Quarra est agressive et féroce en ce qui concerne la chasse, tandis que le clan de Berne préfère une approche plus furtive. La lignée de l' Aundae se compose de mages vampiriques, qui utilisent les pouvoirs obscurs associés au vampirisme pour piéger les proies. Ces vampires ont non seulement leurs propres bastions, mais sont également dispersés parmi les sanctuaires Daédriques et ont abandonné les bastions Dunmer et Dwemer. Ils n'ont aucune résistance au soleil par rapport à d'autres lignées et clans vampiriques. Ironiquement, ces clans montrent une grande hostilité envers les vampires nouvellement nés, les considérant comme abominations comme leurs homologues vivants le font.


Raxle, chef du clan vampire Berne (The Elder Scrolls Morrowind)

Près de la fin de la troisième ère, le nombre de vampires a commencé à augmenter à Morrowind, entraînant des appels renouvelés pour les exterminer.

On peut supposer que le vampire bretton Vicente Valtieri, membre de la confrérie noire, que le joueur rencontre dans Elder Scrolls Oblivion s'il fait partie de la confrérie noire, soit lié d'une manière ou une autre à un de ces clans de Morrowind car il dit ceci au joueur : " J'ai été frappé de vampirisme il y a trois cents ans, alors qu'il faisait une expédition dans les terres cendrés de Vvardenfell (île au centre de Morrowind où se trouve le Mont écarlate, le plus grand volcan de Tamriel).» Mais cela reste à prouver, car, si le joueur accepte le don du vampirisme proposé par Vicente Valtieri, il peut devenir un vampire et doit se nourrir tout les deux ou trois jours pour éviter de voir sa vie « fondre au soleil » (ça commence doucement pour rassurer les lecteurs) si vous me permettre l'expression, et que sa vraie nature apparaisse au grand jour (Pour avoir jouer un vampire dans Oblivion, je peux dire que ça peut-être assez chaud certaines fois, mais j'ai aimé ce défi. De plus qu'en échange, on reçoit certains pouvoirs). Cela montre une certaine résistance au soleil si le joueur vampire se nourrit correctement (et ne fait pas le con). On pourrait même supposer que c'est l'Ordre de Cyrodiil qui a infecté Vicente Valtieri vu les capacités de dissimulation que le joueur reçoit en devenant vampire, ou du moins un possible clan en Morrowind qui est les mêmes apptitudes que l'Ordre.


Vicente Valtieri, vampire et membre de la Confrérie Noire (The Elder Scrolls Oblivion)

8 ) Le clan Volkihar

Le clan Volkihar est le seul clan vampirique dont on connaît le nom dans The Elder Scrolls Skyrim, à travers l'extension Dawnguard. Il semble aussi le plus important de Bordeciel (région d'origine des nordiques), ayant leur propre château sur les côtes du continent. Leur fondateur fut le Seigneur Harkon et sa famille. Ce dernier en fut le chef pendant longtemps, puis fut détrôné et tué durant le quatrième ère par le Dovahkiin (le joueur dans Skyrim) qui prit la tête du clan Volkihar (ceci est dans le cas où le joueur a choisit, dans l'extension Dawnguard, le camp du clan Volkihar, plutôt que celui de la garde de l'Aube. Dans le cas inverse, le clan Volkihar est totalement annihilé suite à la bataille finale dans le château Volkihar, mais si le fait qu'il y est des survivants soit possible.)


Le seigneur Harkon, fondateur du clan vampirique Volkihar (The Elder Scrolls Skyrim)

Selon le livre Sang Immortel, les vampires Volkihar vivent sous des lacs hantés et gelés et ne quittent que leurs tanières pour se nourrir. Ils ont le pouvoir de geler leurs victimes avec une respiration glacée et peuvent atteindre à travers la glace de leurs tanières sans les casser.
La légende décrit le clan Volkihar comme une communauté de vampires cruels, détenant des pouvoirs surpuissants autant dans la magie que dans la tactique et la force. Parmi eux, on trouve également des mortels qui agissent dans les intérêts du clan. Les Volkihar restent l'un des clans de vampires les plus craints en Tamriel. Avides de richesses, attirés par le raffinement, ils cherchent avant tout à asservir les mortels, tout comme le prince Daedra qu'ils vénèrent, Molag Bal.

Les vampires Volkihar sont relativement semblables à ceux de la ligne Cyrodiil et partagent également des pouvoirs correspondants comme la vision nocturne, la capacité de devenir invisible et la capacité de séduire les autres. Certains vampires Volkihar, cependant, semblent plus monstrueux que leurs homologues de Cyrodiil. Ils ont de larges crêtes de sourcils, des fentes coulant verticalement à travers leurs lèvres et des nez battus.
Ces vampires ont des pouvoirs qui ne sont pas partagés par les vampires de Cyrodiil. Ils peuvent réanimer les cadavres et ne pas brûler quand ils sont exposés au soleil, même s'ils sont affaiblis par celui-ci. Les Volkihar ont été connus pour employer des chiens de la mort en tant que gardiens.


Chien de la mort (The Elder Scrolls Skyrim)

Certains des plus anciens vampires de Volkihar, comme ceux de la cour du Château Volkihar, sont de sang pur et peuvent se transformer en une forme plus monstrueuse: les seigneurs vampires, don venant de Molag Bal lui-même. Ce don confère d'autres pouvoirs tels que la capacité de convoquer des gargouilles.


Le seigneur vampire (The Elder Scrolls Skyrim)

Le château Volkihar est le quartier général du clan. Cette immense forteresse se situe sur une l'île de la mer des Fantômes. Le seul accès est la jetée de Glaceflots près du château Thalmor (faction haut-elfe. Pour résumer la situation avec eux, un bon Thalmor est un Thalmor mort) de Nordguet.
C'est au château Volkihar que loge tous les vampires du clan et que se trouve le trône vampirique.

Ces vampires kidnappent beaucoup de mortels (grâce à leur pouvoir de séduction) qu'ils enferment dans les sous-sols pour se nourrir de leurs sang. D'autres appartiennent à un seigneur vampire et ils ont pour devoir d'accomplir ses volontés et de s'assurer de son bien-être et de sa défense en cas de danger. Tout vampires ayant trop d'esclaves révèle ainsi les secrets du clan, et est donc insoumis au règne du seigneur Harkon. Il sera traqué sans relâche: rares sont ceux qui survivent à la colère du seigneur Harkon.

Leur dernière grand action connu fut quand Harkon découvrit une ancienne prophétie durant le quatrième ère appelée Tyrannie du Soleil, qui permettrait aux vampires d'errer librement sans craindre la lumière de l'astre solaire. Selon la prophétie, les flèches de l'arc d'Auriel , doivent être trempées dans le sang d'une fille d'Havreglace, c'est à dire qu'il doit sacrifier sa propre fille, Sérana, afin d'éteindre le soleil et ainsi provoquer l’avènement des Vampires.
Cependant, le retour du clan vampirique sur le devant de la scène en 4E 201 ne passa pas inaperçu. Un ancien ordre de Chasseurs et Chasseuses de Vampires nommé La Garde de l'Aube intervint avec à sa tête Isran, un ancien Vigile de Stendarr  (Aedra de la Justice et de la pitié… envers les êtes vivants. A éviter de loin autant que de près si vous êtes un vampire ou un nécromancien).

9) Tsaesci

Les Tsaesci sont les «Folk Serpent vampirique » originaire d' Akavir qui, selon la légende, mangeaient depuis longtemps tous les hommes de cette terre. On ignore si leur réputation de «serpents vampires» est littérale ou métaphorique, mais comme des vampires conventionnels, ils sont prétendument immortels. Ils sont dans l'ordre de la légende que véritablement actif dans l'univers de The Elder Scrolls.

10) Les clans vampires de Valenwood

Il y a quatre clans ou lignées vampiriques dont on a très peu d'infos. Dans le nord de Valenwood (région d'origine des elfes des bois, il y a les vampires de Bonsamu qui ne se distinguent pas des Bosmers (ou elfes des bois) normaux à moins d'être vus à la lumière des bougies. Il y a aussi le Keerilth qui peut se désintégrer dans la brume, les Yekef qui avalent les hommes entiers, et les Telboth qui se nourrissent d'enfants. Les Telboth sont également connus pour prendre la place de l'enfant dans la famille et finir par tuer tous les membres de la famille.




Voilà, terminé *soupir*, enfin je vais certainement modifié souvent les informations dans les prochains jours, car il me reste deux trois trucs à lire qui pourrait complété cet article. J'espère que cela vous plaît de découvrir cette partie du lore des Elders Scrolls.
Si vous avez des questions, des réclamations, des commentaires, des critiques, des propositions de sujets pour d'autres articles etc... N'hésitez pas à mettre un message sur la discussion ou de m'envoyer un message sur la boîte perso. Je lirais ça avec plaisir.



avatar
Angelo Mortiferio

Messages : 45
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 21
Localisation : Lamaballe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[TES] Vampirisme et clans (suite 1)

Message par Angelo Mortiferio le Mar 6 Juin - 18:43

Salut à tous,

comme je l'ai dit avant, je complète petit à petit les infos manquantes. Pour ça, je m'appuis sur les articles de la bibliothèque de Tamriel cette fois-ci.
Donc voici la suite.



la définition du vampire dans The Elder Scrolls (suite) :

En premier lieu, comme je l'ai sous-entendu avant, Le Vampire obtient des capacités qu'il ne possédait pas avant sa transformation. Les limites de son corps sont repoussées. Le Vampire devient plus fort, plus rapide, plus agile, plus endurant, il résiste mieux à la Magie et semble doté d'un supplément de charisme ainsi que d'une chance accrue. Malgré le fait que son intelligence et sa capacité à manipuler la magie n'augmentent pas, il a tout le temps pour se perfectionner dans ce domaine (chose qui réfute ce que j'ai dit plus haut sur la magie des vampires). Le Vampire est une créature extrêmement puissante, capable d'attaques précises et dévastatrices. Il est également immunisé aux Malédictions.

D'un point de vue psychologique, le vampirisme semble également altérer la personnalité du vampire, qui semble rarement respecter le code de moralité auquel il se tenait avant sa transformation, poussé par sa faim vorace principalement, ses nouvelles facultés enivrantes, et peut-être aussi par son altération du sommeil, voire par le rejet et dégoût des mortels à l'égard de son genre.

Du point de vue de l'âme, Lorsqu'un mortel contracte le vampirisme, son âme devient la propriété de Molag Bal, mais s'il est possible qu'il s'oppose au prince Daedra.

Les diverses souches de la maladie

Voilà une partie plus développé sur les différents souches et qui apporte aussi un autre point de vue ou confirmer certains hypothèses dont je vous ai fait par plus haut.

La transmission du vampirisme comme maladie représente de loin le moyen de transmission le plus courant. Contrairement à la croyance populaire, on ne peut contracter le vampirisme suite à l'infection d'une griffure de Vampire. Il faut que le Vampire morde sa cible pour s'abreuver de son sang, laquelle contracte le "virus" lorsque son sang est contaminé par un fluide du Vampire. De plus la transmission du vampirisme semble être un acte délibéré de la part du Vampire. En effet, certaines personnes, bien que mordues, ne se transforment pas elles-mêmes en Vampires, ou se transforment mais deviennent dénuées de conscience, ce qui permet à des Vampires de se constituer un groupe d'esclaves.
La phase d'incubation dure trois jours au cours desquels le futur Vampire, s'il n'est pas soigné, est de plus en plus affecté par la lumière du soleil et commence à faire des cauchemars récurrents. Durant cette période d'incubation le vampirisme est facilement curable. Si le processus se termine, en revanche, trouver un remède (bien qu'ils existent) devient beaucoup plus compliqué.
Le vampirisme désigne dans la majorité des cas une maladie, mais c'est aussi une malédiction, car c'est avant tout un phénomène de magie daedrique. Ainsi le vampirisme peut également être infligé par certains rituels magiques.


Il existe quatre souches connues de la maladie.

- L'Hémophilie vampirique est le vampirisme représenté en Vvardenfell. Si l'on accorde foi au livre A filou, filou et demi, elle s’attrape par morsure ou blessures infligées lors d'un affrontement avec un ou plusieurs vampires.

Elle peut aussi être contractée par la possession prolongée de cendres de Vampires. Cette dernière forme de contamination n'a été observée qu'en Vvardenfell. On peut donc supposer que l'Hémophilie vampirique a trouvé un moyen d'y contaminer les mortels par inhalation ou imprégnation (à moins qu'elle ne profite d'une quelconque manière de l'omniprésence de la cendre de Vvardenfell, chargée en particules magiques).


- L'Hémophilie porphyrique est le vampirisme présent en Cyrodiil. Bien que les Vampires de Cyrodiil soient à la base liés à Bal comme tous les autres, ils passèrent un marché avec le Prince daedroth Clavicus Vile. Grâce à ce pacte, les Vampires de Cyrodiil qui le souhaitent peuvent passer plus facilement inaperçus dans la population à condition de boire fréquemment du sang. S'ils jeûnent cependant, leur état se remarque de plus en plus, jusqu'à devenir clairement identifiable sous trois jours[4].

- La Sanguinare vampiris est une souche présente en Bordeciel. Les Vampires de Bordeciel peuvent soumettre les mortels à leur volonté via la Séduction vampirique, un talent qu'ils partagent avec les Vampires de Cyrodiil, bien que leurs effets respectifs diffèrent. La victime contaminée voit son état changer graduellement. À chaque jour qui passe, sa vulnérabilité au soleil augmente. À l'aube du troisième jour, la transformation est totale. On ignore l'origine de cette souche.

- La Sanguivoria noxiphilique était la souche de la maladie la plus courante à l'époque de la Guerre des Alliances et de la Coalescence. Les victimes étaient vidées de leur sang, qui était remplacé par celui du Vampire. Contrairement aux autres souches, celle-ci ne transmettait pas une vulnérabilité au soleil, et elle octroyait au contaminé une endurance et une régénération accrue une fois la nuit tombée[5]. Les contaminés passent là encore par une période incubatrice peuplée de rêves, quoi que ceux-ci semblent similaires.

Il existe d'autres souches de vampirisme méconnues, comme ceux que l'on trouve au Val-Boisé et au Marais Noir. On ignore si les noms qui s'y rapportent ne sont que des appellations différentes de phénomènes connus ailleurs, ou s'ils témoignent d'une autre réalité.

La raison exacte de l'existence d'autant de variétés existantes reste incertaine.
Une piste est tirée de la légende de Lamae Bal. Dans celle-ci, le sang de Molag Bal est considéré comme du poison. C'est ce poison qui aurait transformé la jeune femme en Vampire. En mordant, elle empoisonnerait à son tour le sang d'autrui, et ainsi de suite, le poison étant cependant de moins en moins puissant au fur et à mesure que les contaminés mordraient leurs victimes. Les différentes souches correspondraient ainsi à différents taux de dilution du poison.
Une autre hypothèse, basée sur ce que pensent les Vampires de la Baie d'Iliaque, avance que chaque Vampire chef de clan possédait avant d'être transformé des capacités et des sorts de prédilection, qui se mêleraient à ce que le poison véhicule. Les mordus suivants obtiendraient donc les capacités du chef de clan, formant ainsi une "variété" de Vampires, une souche de la maladie.

Bien que de nombreux faits vont dans le sens de souches différentes et bien identifiées, la question reste ouverte à cause de cas particuliers, comme celui de Movarth Piquine. Movarth était un chasseur de Vampires agissant dans tout Tamriel. Il fut trahi et contaminé par un Vampire de Cyrodiil, porteur de l'Hémophilie porphyrique. Toutefois, en 4E201, il est présent en Bordeciel et cette fois porteur de la Sanguinare vampiris. Même s'il pourrait aussi s'agir d'un homonyme, bien que ce soit improbable.
Un autre cas pose la question de souches distinctes de la maladie. Vicente Valtieri est un Vampire âgé de plusieurs siècles, et un membre de la Confrérie Noire en 3E 433. Il fut contaminé au cours de l'Ère deuxième, en Morrowind, mais a pourtant les attributs d'un Vampire touché par l'Hémophilie porphyrique. On ignore toutefois quel Vampire le contamina, il n'est donc pas impossible que celui qui le fit fut originaire de Cyrodiil et non de Morrowind.

Les Vampires "de sang pur"
On connait deux manières de devenir un Vampire de "sang pur". Ces procédés sont aux mains de deux Vampires extrêmement puissants : Harkon Volkihar, et Lamae Bal, la Matrone du sang en personne. Le terme de "sang pur" renvoie au fait que le sang de ces deux donateurs remplace celui de leur victime.

Le Don des Volkihar, issu du pacte passé par Harkon Volkihar avec Molag Bal. Il transforme la personne passant le pacte, et ceux qu'elle mordra par la suite en un Seigneur Vampire. En apparence, il s'agit un Vampire ordinaire, mais grâce à la puissance de son sang, il est capable de se transformer en une créature humanoïde avec des ailes de chauve-souris. Le Pacte lui confère également d'autres pouvoirs, comme la lévitation ou la transformation en une nuée de Chauve-Souris.

La "bénédiction" de Lamae Bal, pour reprendre les termes de la secte qui la sert, n'est elle destinée qu'aux déjà-Vampires, à la différence d'Harkon Volkihar qui semble moins sélectif. Avant de recevoir le sang de Lamae Bal, le Vampire doit se plier à une cérémonie où il est notamment vidé de son sang, phénomène qui n'a pas lieu chez Harkon, qui se contente d'une morsure.
Une fois exsangue, le Vampire reçoit alors celui de Lamae Bal, et devient un Descendant, un vampire de sang pur portant le propre sang de la Mère des Vampires. Une théorie propose d'ailleurs que c'est par ce phénomène qu'elle fut elle-même transformée en Vampire, lorsque le sang de Molag Bal aurait remplacé le sien. La transformation en Descendant via le rituel est immédiate, au contraire de la morsure des Volkihar, qui n'advient qu'au bout de quelques jours pendant lesquels la personne mordue sombre dans l'inconscience. Toujours selon la même théorie, ce délai serait le temps nécessaire au sang des Volkihar pour remplacer celui de la victime. Comme les Volkihar, les Descendants sont liées aux Chauve-souris, mais ces derniers ne se transforment pas, ils s'en servent pour se protéger et voler la vie de leurs victimes.

Harkon Volkihar se déclare dépositaire du "vrai pouvoir vampirique". Il considère que sa forme de Vampire est supérieure à celles issues des maladies ou de Lamae et de ses Descendants. Ainsi, les autres Seigneurs Vampires qu'il contamina forment à ses yeux les Vampires les plus purs. Lui-même régnant sur les Seigneurs Vampires, il serait donc selon lui au sommet dans une hiérarchie de l'espèce, ne tenant pas compte de Lamae Bal.


Les Malédictions
Les malédictions entrainant le vampirisme sont très variables. Elles peuvent provenir d'un rituel quelconque ou d'un artefact. On considère également que, passé le stade d'incubation, les maladies se stabilisent en une malédiction.
Lors de la guerre des Alliances, des rituels liés à la Morteroche permettaient de transformer un mortel en Vampire ou créature vampirique, sans qu'il y ait besoin d'une contamination par morsure. Ceux-ci sévissaient en Fendretour, la région sauvage de Hauteroche, où se situent Morneheaume et Pointe-Nord.

Cycle et dégénérescence

Voici une partie sur les cas de dégénérescence que j'avais évoqué avec la Maison Montclair.

Parfois, les vampires peuvent devenir des créatures assoiffées de sang et extrêmement agressives, les Sangrebêtes. Cet état semble survenir naturellement et peut toucher tous les individus, sans que l'on en connaisse la raison. Tous les Vampires semblent être tôt ou tard concernés par cette dégénérescence. On considère que cela clôt leur cycle de transformation, que l'état de Sangrebête constitue la dernière étape de la maladie.
La Crise d'Oblivion nous offre un exemple parlant d'un Vampire ayant atteint ce stade. En 3E 433, le Seigneur Lovidicus de Crowhaven, une forteresse de Colovie en Cyrodiil, était un Vampire, devenu fou après avoir été enfermé par sa servante des décennies auparavant[8]. On ignore ce qui causa sa folie, mais lorsqu'il fut retrouvé par le Champion de Cyrodiil, le Seigneur Lodivicus avait tout d'une Sangrebête.
Lors de la Guerre des Alliances, des Vampires cherchèrent à utiliser Morteroche pour transformer les habitants de Fendretour en Vampires sans procéder par morsure. Toutefois, les rituels employés ne créaient qu'un Vampire conscient pour dix Sangrebêtes, ce stade survenant dans ce cas au début du cycle, et non plus à la fin.
Remarque : le Vampire de "sang pur" étant un cas à part, on ignore si les Descendants et les Seigneurs Vampires sont concernés par cette dégénérescence.

Lignés et clans vampiriques (suite):

11) les Balafres pourpres

Alors je ne pense pas qu'on peut parler de clan ou de lignée (c'est pourquoi je les avais pas mis avant de changer d'avis), mais les Balafres pourpres restent important, surtout dans l'histoire de la Confrérie Noire.
En 3E 421, Greywyn Belnwyth, un vampire membre de la Confrérie Noire dit avoir reçu une vision de Sithis lui-même, lui demandant de purger la Confrérie Noire de tout le "sang propre" —les non-vampires—, il fonda alors un groupe nommé les "Balafres pourpres" à cette fin. Mais ils furent presque anéantis cette même année par la Confrérie, au cours du mois d'Ondepluie. Seuls deux membres échappèrent (à première vue ^^) au massacre, et l'un d'eux finit par guérir du vampirisme, pour plaire à Sithis. Cela laissa la Confrérie Noire plus faible qu'avant à cause de la purge interne qu'elle a dit faire dans ses rangs pour éliminer cette menace intérieur.


Rite de la Confrérie Noire (The Elder Scrolls Online)

12) Le clan Piquine (?)

Vous vous souvenez que j'avais développé que les vampires de Morthal au service  Movarth Piquine pouvait certainement lié à l'Ordre vampirique de Cyrodil. Si on prend en compte la dégénérescence des souches, on peut aussi supposé que l'ancien chasseur de vampire a développé une variante de la souche d'origine, ce qui permet de supposer que ces vampires sont un clan à eux seuls.

13) Les Sangrené

Au cours de la Guerre des Alliances (The Elder Scrolls Online), un clan de Vampires nommé les Sangrené s'empara des ruines ayléides de Lipsand Tarn, au lac de Bergesable et de la Cave du Sous-suaire (aussi appelé Cave d'Underpall), au nord-ouest de la province impériale. Cependant il semble que ce clan n'était pas historiquement implanté en Cyrodiil, mais plutôt originaire de Hauteroche. En effet, ses leaders, Raelynne et Gaston Ashham, étaient Brétons et il serait logique qu'ils soient arrivés en Cyrodiil en en suivant les troupes de la Convention. Ils furent anéantis par le Vestige, venu délivrer des villageois d'Aleswell enlevés.

14) Les vampires indépendants

Il existe évidement des vampires sans clans ou groupe, mais ils sont la plupart du temps haï par les autres vampires et se réfugient dans des cavernes et autres (comme dans Dawnguard, celui qui se trouve dans les cryptes du château Volkihar).
Il y a évidement des cas contraires qui confirment le régle : on peut supposer que c'est le cas de Sybille Stentor,  mage de la cour de Solitude depuis le règne du Haut-Roi Torygg (Et bien oui les gars, cette fille est une vampire. Surpris, hein ? C'est la preuve qu'il faut se méfier de n'importe quel pnj dans Skyrim  Very Happy ).  Elle opère de manière similaire aux Vampires infiltrés dans la société impériale bien qu'elle soit affectée par la souche propre à Bordeciel, la Sanguinare vampiris. Cela montre aussi le talent des vampires pour infiltrer n'importe quelle société. Chasseur de vampire, à vos arbalètes ! La chasse est ouverte !  Very Happy


Sybille Stentor, mage de la cour de Solitude et vampire caché (même pour les joueurs d'ailleurs ^^)(The Elder Scrolls Skyrim)

Les opposants au vampirisme :

ça tombe bien que je parle de chasseur de vampire, parce qu'on va pouvoir voir les ennemis les plus connus de nos camarades vampires.

- Les Chasseurs de Vampires
C'est un clan de Hauteroche, qui recrute d'anciens Vampires et des Vampires lassés de leur condition. Ils livreraient aux Vampires une guerre toute aussi secrète qu'ils se livrent entre eux.

- L'Ordre du Sang Vertueux (The Elder Scrolls Oblivion)
L'ordre est la guilde de chasseurs de Vampires de Cyrodiil. Cependant, il n'offrait pas, en 3E 433 tout du moins, une réelle menace pour les Vampires, son chef en étant secrètement un lui-même (dans les troufions des chasseurs  Very Happy ). Celui-ci fut toutefois identifié par une recrue récente (en gros le joueur), bien que l'on ignore si celle-ci prit ou non la décision de le tuer. Dans la période troublée que fut la Crise d'Oblivion et les années qui la suivirent, on ne sait ce qu'il advint de l'Ordre du Sang Vertueux.


Bannière de l'Ordre du Sang Vertueux (The Elder Scrolls Oblivion)

- Les Vigiles de Stendarr (The Elder Scrolls Skyrim)
Les Vigiles sont un ordre guerrier lié au Divin Stendarr, Dieu de la Justice et de la Miséricorde. Quoi qu'initialement pensés pour lutter contre l'influence daedrique sur Nirn suite à la Crise d'Oblivion, les Vigiles tentèrent de s'attaquer aux clans de Vampires et à toutes les autres créatures qu'ils considèrent être des abominations. En Bordeciel, cela se passa très mal, puisque leur Bastion fut assailli et détruit, et les survivants éparpillés. La cellule était dirigée par Carcette, la Gardienne de l'Ordre, qui périt lors de l'assaut.


Vigile de Stendarr au Bastion des Vigiles en Bordeciel (The Elder Scrolls Skyrim)


Vigiles de Stendarr en chasse (The Elder Scrolls Skyrim)

- La Garde de l'Aube (The Elder Scrolls Skyrim Dawnguard)
La Garde est un ordre de chasseurs de Vampires fondé à l'Ère deuxième par un Jarl de Faillaise. Elle finit par être dissoute, et est oubliée pendant des siècles. En 4E 201 cependant, un ancien Vigile de Stendaar, Isran, décida de reprendre possession du Fort de la Garde de l'Aube et de la rebâtir, afin de lutter efficacement contre les Vampires de Bordeciel. Vous pouvez en faire partie avec l'extension Dawnguard.


Bannière de la Garde de l'Aube (The Elder Scrolls Skyrim)


Garde de l'Aube avec leur arme de prédilection, l'arbalète (The Elder Scrolls Skyrim)


Garde de l'Aube en armure lourde (The Elder Scrolls Skyrim)

- Le Temple de Morrowind
Le Temple ne reconnait pas sur le sol de Morrowind d'organisations de chasseurs de Vampires, disposant lui-même du savoir-faire nécessaire. La question des Vampires est donc laissée à l'entière discrétion du Temple et des autorités dunmeri (elfe noir), qui se chargent d'éliminer les individus identifiés.

- Vaermina
La Princesse daedra des rêves et de la torture est traditionnellement opposée aux Vampires. Ceux-ci sont en effet touchés par de terribles cauchemars pendant et après l'incubation de la maladie qui les empêchent de dormir normalement, c'est pourquoi ils éviteraient de dormir. Ce qui explique son lien avec eux dont on avait parlé plus haut, mais tout ça reste supposition.


Autel de Vaermina, princesse daedra des rêves et de la torture (The Elder Scrolls Online)

- Arkay
Le Divin du cycle de la Vie et de la Mort est l'ennemi naturel des morts-vivants. Ce serait pour s'opposer à lui que Molag Bal créa la nécromancie et les Vampires. Lamae Bal lui voue autant de haine qu'à son créateur.


Vitrail d'Arkay

- Méridia
De par son opposition à la Nécromancie et à Molag Bal, Méridia, princesse daedra de la vie et Dame des énergies infinies, (Elle fait partie des très rares Princes Daedra non maléfiques) a toutes les raisons de nuire aux Vampires.


Autel de Méridia en Bordeciel (The Elder Scrolls Skyrim)

- Lycantropes :
De par ses liens avec le Glenmoril et sa parenté d'une autre malédiction par nature incompatible avec le Vampirisme, la Lycantropie, on peut également voir Hircine comme un opposant au vampirisme. Cependant, un ouvrage portant sur la Sanguivoria noxiphilique avance une hypothétique alliance entre Hircine et Molag Bal. Mais la crédibilité de l'auteur a été plus d'une fois remise en cause. De plus les Vampires sont eux-mêmes en quelque sorte des chasseurs de nature. On ne peut donc confirmer cette théorie.



Voilà je pense être complet.... (il faut que j'arrête de me faire des illusions...)


Dernière édition par Angelo Mortiferio le Mer 7 Juin - 19:14, édité 1 fois
avatar
Angelo Mortiferio

Messages : 45
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 21
Localisation : Lamaballe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TES] Vampirisme et clans

Message par Silumgar le Mar 6 Juin - 22:01

Première moitié finie ^^
Fort intéressant, avec plusieurs bonnes idées à garder en mémoire.

Dans mon univers d'Heroic Fantasy, les vampires sont produits industriellement (contre un trèèèèèès gros payement ^^) et je trouve super original le coup de la maladie ^^

Bon, je lirais la deuxième moitié demain je pense. Bien joué Angelo ; )
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 59
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

[TES] Vampirisme et clans (suite 2)

Message par Angelo Mortiferio le Mer 7 Juin - 19:14

Comme vous voyez, j'ai encore du travail pour vraiment compléter ce sujet. En fait j'écris cette partie pour exposer une problématique et  des hypothèses qui viennent de fait que j'ai pu remarqué plus particulièrement dans l'extension Dawnguard...



Peut-on parler de civilisation et de culture vampirique ?

Alors pourquoi parlez de culture et de civilisation vampirique ? Pour les joueurs de Skyrim qui ont joué à l'extension Dawnguard, je sais si vous avez remarqué l'architecture d'une partie de la crypte de Sombreval où se passe la première quête de l'extension, mais elle est largement différente de celle qu'on retrouve généralement dans les grottes et les anciens tombeaux nordiques. Voilà les quelques images que j'ai pu trouvé et qui montre la partie centrale de la crypte où est enfermé Sérana Volkihar, fille du seigneur Harkon et une des seules filles d'Havreglace dont on connait le nom avec sa mère Valérica et Lamae Bal :




De plus, si vous avez bien ramassé tout les objets intéressants de la crypte, vous avez du tomber sur les Notes de la Crypte Sombreval, Tome III, par le frère Adalvald, érudit et membre de l'Ordre des Vigiles de Stendarr. Selon un membre des Vigiles que l'on rencontre au fort de la Garde de l'Aube, il semblerait que ce frère était obséder par les anciennes ruines vampiriques.
L'auteur dit ainsi dans les notes :

"Au centre de cette gigantesque caverne trône une île de pierre, entourée d'un lac souterrain. J'y ai découvert ce que je pourrais décrire comme un monument cérémoniel élaboré, entouré de colonnes de pierres reliées par des arches.
Le contraste entre les deux types d'architecture est saisissant : les Nordiques de l'ancien temps ne travaillaient pas la pierre de cette manière. Et revoilà les gargouilles que j'avais déjà aperçues dans certains passages.
On ne trouve dans aucun site funéraire draugr de statues de ce type, sauf dans la Crypte de Sombreval.
Je suis maintenant certain que l'étrange monument de la salle principale a été construit bien longtemps après la crypte, et par des occupants bien différents. Sûrement les mêmes qui ont jonché la crypte de gargouilles pour effrayer les curieux.
Tout semble indiquer que les maçons de ces arches atypiques étaient au service d'un maître versé dans les arcanes de la nécromancie ou du vampirisme.
Le style et le travail très particuliers de cette oeuvre semblent évoquer une culture totalement différente de celle des anciens Nordiques, sans parler de la dextérité nécessaire pour ciseler l'ensemble.
Les marques de coupe, par exemple, trahissent l'utilisation d'outils plus élaborés que ceux employés par les architectes de la crypte.
Mes théories se confirment enfin de manière irréfutable, ce qui me comble d'aise, mais je n'en suis pas moins déçu par le nombre de questions encore en suspens. À quand ces nouvelles œuvres remontent-elles ? Qui en est l'auteur ? Et à quoi servent-elles ?"


De plus, il semblerait qu'il existe un volume II où il parle du lien entre la crypte et les anciens clans vampires de Bordeciel ("Dans mon précédent opus traitant des possibles liens entre la Crypte de Sombreval et les anciens clans vampires de Bordeciel, je mentionnais une vaste chambre, la plus grande jamais trouvée à ce jour dans la crypte.")

Cette architecture se retrouve dans un endroit : le Château Volkihar...



Sur la question de la culture, on peut affirmer qu'il existe bien une culture vampirique (qui pourrait concerné certains clans comme l'ensemble de vampires) car nous avons une architecture comme on l'a vu en haut, mais aussi des armures et des vêtements spécifiques.


Armures vampiriques (The Elder Scrolls Skyrim)

Tout cela montre des formes d'art lié aux vampires. Il existe aussi des lieux spécifiquement lié aux vampires comme la Tanière d'Eaurouge et sa fontaine de sang.


La fontaine de la Tanière d'Eaurouge (The Elder Scrolls Skyrim)

Ces lieux sont souvent accompagné d'histoires liés aux vampires. Ainsi on peut découvrir dans les Recherches de Venarus Vulpin (vampire haut-elfe ayant élu domicile depuis quelques temps à la tanière d'Eaurouge avec ses acolytes) l'histoire d'Eaurouge (vous trouvez ce bouquin dans la Tanière) :

"~ 9 de Mi-l'An, 4E 201

La plupart des livres sur lesquels j'ai mis la main tombent en lambeaux sous l'effet du temps et des moisissures, mais j'ai au moins pu déterminer l'origine de la source.

Au temps de l'ère Première, c'était une source sacrée d'Arkay tenue par le prêtre Lengeir. Je passe sur les détails, mais apparemment la femme qu'aimait ce prêtre a été mordue et s'est changée en vampire, puis a mordu Lengeir. Les deux amants ont semé la terreur sur le lieu saint et tué tous les prêtres, qui imploraient la protection d'Arkay.

"... en lui arrachant la colonne... la dernière prêtresse... déposant ses viscères dans le Calice de Pierresang... l'eau est devenue rouge pour l'éternité..."

Le Calice de Pierresang est peut-être la clé."


(Il faut savoir que toutes les histoires de vampires à leur début connus dans les Elder Scrolls sont accompagné de tragédies et de catastrophes. Cela peut être à cause d'une folie qui les traversent au moment de leur renaissance comme vampire à l'image de la renaissance de la première vampire Lamae Bal)

Pour terminer sur la question culture, il y a aussi des légendes et des prophéties spécifiques aux vampires comme la prophétie de la Tyrannie du Soleil qui promet qu'un jour les vampires pourront assombrir le Soleil (c'est ce qui se passe si vous vous amusez à tirer vers le Soleil avec l'arc d'Auriel et une flèche de sang maudit quand vous avez terminé l'extension de Dawnguard. ça provoque un sacré bazar d'ailleurs dans les villes et villages, les vampires pouvant sortie comme ils veulent). Donc il existe bien une culture vampirique dans les Elder Scrolls.

Après viens la question de la possibilité de l’existence d'une civilisation vampirique dans l'histoire de Tamriel car, pour une architecture comme celle-là, il faut des ouvriers. Il y a pas de fumer sans feu..

Il y a deux hypothèses possibles :

1) La première est la plus plausible. Celle-ci s'appuie sur le fait qu'Harkon et sa famille était souverains d'un royaume en Bordeciel (fait avéré dans le Lore) et que leur vénération à Molag Bal et leur transformation en vampire a amené le royaume à devenir une sorte de civilisation vampirique. Cela explique qu'on retrouve la même architecture dans la crypte et au château. Cette civilisation daterait d'avant l'Empire de Cyrodiil (vu l'histoire de l'Empire, je vais pas m'amuser à remonter le temps, vu la distance. Il faut aussi ajouter que c'est un passé assez confus) car, quand Sérana se réveille, elle ne semble pas connaitre l'Empire de Cyrodiil (cela implique aussi qu'elle pourrait bien avoir 1000 ans ou plus facilement, et quand vous voyez le perso, on peut se dire qu'elle est très bien conservé).

2) La deuxième hypothèse est celle d'une civilisation vampirique plus récente dans l'histoire de Tamriel et de courte durée. Au début du troisième ère, Tamriel a assisté à une guerre civile pour la couronne impérial. l'Empereur Uril Septim III et sa mère, la Reine-Louve Potéma de Solitude (capitale actuel de Bordeciel. Très belle ville tranquille, tant que vous restez à la surface, car cette ville cache des secrets bien sombres...) affrontait Magnus et l'Oncle de l'Empereur dans la Guerre du Diamant Rouge (pour plus d'infos, lire La Reine-Louve de Waughin Jarth qu'on peut trouver dans les jeux dès Morrowind). Suite à la mort du fils de la Rien-Louve (qui mérite bien son surnom vu sa cruauté. D'ailleurs petit conseil, évitez son spectre dans les bas-fonds et les cryptes de Solitude pour votre bien) et la fin de la Guerre du Diamant Rouge, l'auteur parle de ce qui suivit dans le royaume de Solitude :

"Potéma continua de livrer un combat voué à l'échec, sa sphère d'influence se rétrécissant peu à peu jusqu'à ce que seul le royaume de Solitude demeure en son pouvoir. Elle convoqua des Daedra afin qu'ils luttent pour elle, chargea ses nécromanciens de ramener ses ennemis vaincus à la vie sous forme de guerriers morts-vivants et lança une interminable succession d'attaques contre les forces de ses frères, l'empereur Céphorus Ier et le roi Magnus de Lilmoth. Ses alliés commencèrent à l'abandonner au fur et à mesure que sa démence croissait, jusqu'à ce que ses seuls compagnons demeurent les squelettes et zombis qu'elle avait amassés au fil des ans. Le royaume de Solitude devint donc celui de la mort, les sujets de la Reine-Louve vivant dans la terreur de leur souveraine, dont on racontait qu'elle était accompagnée de femmes de chambre en état de putréfaction avancée et qu'elle préparait ses plans de guerre en compagnie de généraux vampires."

Ainsi logiquement on peut aussi supposer qu'une civilisation nécromancienne est apparut à ce moment-là. Le problème est que nous ne connaissons pas la grandeur du royaume de Solitude de l'époque et que cela n'explique pas comment Sérana a été enfermé dans la crypte (elle a été enfermé bien avant), à moins que cela fut construit plus tard, la crypte étant les tombeaux de nombreux vampires anciens. Sérana dit bien que l'endroit a changé par rapport au moment où elle a été enfermée.



Voilà. Je pense que je vais m'arrêter là sur les vampires des Elder Scrolls, sinon je pourrais faire deux ou trois autres parties en plus sur des détails et des hypothèses. J'espère que cela vous plait. Si vous avez des sujets à proposer, je me ferais un plaisir d'en parler dans un autre article.
avatar
Angelo Mortiferio

Messages : 45
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 21
Localisation : Lamaballe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TES] Vampirisme et clans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum