Journal d'enquête 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Journal d'enquête 1

Message par Gronlin le Mar 9 Mai - 19:03

J'ai hâte de jouer la suite Very Happy

Gronlin

Messages : 9
Date d'inscription : 05/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Journal d'enquête 1

Message par Silumgar le Lun 8 Mai - 2:23

Silumgar

Vendu. On m'a vendu comme un vieux bibelot. Je peux quand même m'estimer heureux d'avoir été repêché par cet homme et miraculeusement revendu plusieurs mois plus tard à Hurlevent. Oui, je suis pour ainsi dire enfermé dans mon casque, ça vous dérange? On m'a arraché de mon âme hôte, on m'a enfermé dans ce heaume et en prime, on a essayé de voir comment annihiler mon esprit au nom de la recherche. Soyez tous maudits! N'empêche qu'il faut savoir faire avec. Mon casque a été acheté par une jeune moniale de Hurlevent appelée Sarrah Marrow. Elle a une petite vingtaine d'année et est pleine de bonne volonté. Son âme n'est pas très défendue, mais mes pouvoirs sont amoindris par ce maudit heaume. Il va falloir que je joue serré pour le faire détruire. Pour cela, j'utilise une bonne vieille technique apprise avec le fléau: se faire passer pour la Lumière. Je veille a prendre une voix plus amicale, et ça marche... Enfin, pas autant que je ne l'espèrerai, car elle ne comprend même pas la moitié de ce que je dis, mais c'est un début. Sarrah revient des Marches de l'Ouest où elle est allé pacifier les population pauvres. Elle habite une mansarde de la vieille ville de Hurlevent, dans un quartier proche du bon vieux ghetto sordide. On l'a mis chargé d'enquêter au sujet de meurtres particulièrement affreux commis contre des gilnéens émigrés. J'avoue que la vue de leurs caracasses éparpillées sur le pavé la choque plus que moi.


Journal de Sarrah, entrée 423

Cher journal, comment décrire l'horreur dont j'ai été témoins. La grande prêtresse m'a chargé d'enquêter sur ces ignobles crimes perpétrés par un être que la rumeur publique surnomme "Jack l'éventreur". Ce serait plutôt "jack l'éparpilleur" vu l'état du malheureux que j'ai vu. Sa tête avait été tranchée, un de ses bras arraché, et même qu'une jambe. Une vraie horreur. Alors que je bénissais le corps et que j'en profitait (en priant la Lumière de faire reculer mon dégoût) pour essayer de trouver des indices quelconques. La garde locale est arrivée, suivie d'un aristocrate gilnéen appelé Morgan Drake. Il était le seigneur des différentes victimes et avait la dure tâche d'aller annoncer les morts. La garde et lui ne semblent pas vraiment bien s'entendre.


Journal de Sarrah, entrée 468

Cher journal, quelle journée... Durant toute la journée, j'ai fait mes tâches envers les pauvres gens, récoltant de l'argent par-ci, bénissant et aidant par là... C'est épuisant mais c'est là que je me sens vivre. Le soir, grâce à un mendiant que j'ai soigné de la galle appelé Raoul, j'ai été mise en relation avec un chasseur de prime appelé Joe. Sous des abords un peu antipathique, il me semble être quelqu'un de bien. J'ai l'impression que la Lumière veut que je me méfie de sir Drake, mais je ne vois pas pourquoi. Joe demande 10 pièces d'or par information qu'il trouver. J'avoue que ça m'a fait peur: ça fait les deux tiers de ce que j'arrive à gagner chaque mois avec les quêtes durant les messes. Tant pis. Si ça peut sauver des innocents, je ferais volontiers quelques repas en moins.

Journal de Sarrah, entrée 478

Quelle horreur. Cette nuit, alors que je patrouillais la vieille ville avec ma lanterne, j'ai entendu un hurlement. le temps que j'arrive, la malheureuse femme était morte, son corps ravagé par Jack. Le corps était encore chaud. J'ai trouvé dans sa main arrachée une broche d'or qu'elle avait arraché à son tueur. Je suis allé voir Drake ce matin pour lui annoncer la nouvelle et lui parler de mes résultats. Il a remarqué que je mourais de faim et a voulu payer pour moi au sujet de Joe. Hors de question! C'est mon contrat, pas le sien! Je ne demande pas l'aumône pour payer un chasseur de prime. Qu'il donne aux hospices des quartiers pauvres. Joe s'est fait introduire peu après que j'explique mes découverte. Il a trouvé que c'était bien un worgen qui a fait les meurtres (il a trouvé des poils et même un croc). Morgan l'a payé d'une bourse bien remplie. Je ne peux pas l'en empêcher. *tâche d'encre*
Joe et moi, une fois que nous avons fait notre rapport à Drake, avons discuté. Il irait essayer de se renseigner au sujet des worgens dangereux dans Hurlevent dans les bas-fonds (j'en suis convaincue même s'il ne m'a rien dit de précis) tandis que j'essaye à l'ambassade.

Silumgar

L'ambassade a été un échec cuisant pour Sarrah, mais au moins, une elfe nous a donné l'idée d'une bonne vieille filature. J'avoue que même moi n'y avais pas pensé. Je n'aime pas ce Drake. Je parierai les cornes de mon casque qu'il nous cache quelque chose. Espérons que l'autre humain, Joe, ait fait du bon travail, lui.

Silumgar

J'avoue que voir une humble prêtresse comme Sarrah à l’œuvre a de quoi me rappeler pourquoi j'ai choisis la voie du mal. Enfin, au moins est-elle satisfaite. Nous avons aidé des pauvres, distribué de la soupe à des miséreux (alors qu'elle crève la faim... Elle est stupide ou juste trop gentille?). Nous avons ensuite béni le nouveau-né d'une autre famille de pauvres. A croire qu'elle aime vivre dans cette crasse dégradante. Pourquoi le roi n'accepte-t-il pas qu'on massacre tout ça, qu'on en fasse des morts-vivants qui ne souffrent plus, qu'on arrête de drainer tant d'énergie de personnes comme mon hôte? Je ne comprendrai sûrement jamais.
Il faisait nuit noire lorsque nous sommes rentrés à sa maison -mansarde est plus appropriée-. Le problème furent les quatre types louches qui voulaient "l'emmener quelque part". J'avoue avoir été impressionné par le courage de cette fille... Jusqu'à ce qu'un des types la touche. Un homme est sortit de l'ombre et a ramassé les agresseurs. Pendant ce temps, Sarrah tentait de fuir en hurlant à la garde. L'homme de l'ombre était Joe (je l'ai reconnu à son aura, mais Sarrah non). Il a pris la fuite en même temps que nos agresseurs, laissant celui blessé à la cuisse avec nous. Sarrah est allée voir s'il allait bien malgré tout les efforts que j'ai fait pour qu'elle reste éloignée. Elle a finit avec un couteau dans le bas ventre. La garde a frappé l'homme (trop fort hélas, il est mort de ses blessures). On ne saura pas qui les avait engagé.
Les gardes ont essayé de la cuisiner après qu'elle ait été soignée à l'hôpital, mais sans grands résultats. Drake est venu nous chercher pour que nous allions dormir chez lui et prendre du repos (et quelques kilos perdus). Je sens le piège à plein nez, mais le corps de chair de Sarrah n'a pas la solidité de mon ancien corps artificiel en saronite. Je croise les doigts que rien ne nous arrive dans ce manoir, même si j'ai un affreux sentiments de crainte: ça empeste le piège.
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 35
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum