L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 145
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

La tournure de la guerre.

le Mer 29 Aoû - 12:10
"Je retires mes troupes de nos avants-postes. Elles resteront en sécurité dans le Bastion de la Conquête." Ces phrases d'Urkran résonnaient comme des claques dans la tête d'Absalon. Elle caracolait à la tête de ses forces qu'elle faisait migrer vers le village vrykul abandonné de Voldrune. C'est là que les armées karagandiennes pourraient défendre la route vers la colonie, le gîte Ambrepin était une trop mauvaise base arrière.
"Mais qu'est-ce qu'est la Horde pour toi Absalon? Je sais très bien que tu prévois de nous mettre un couteau dans le dos dès que les trolls ne seront pas une menace." Encore une claque, encore une phrase d'Urkran. N'avait-elle pas déjà donné beaucoup pour la Horde? Plus que cet orc arrogant déjà. Lui... Lui n'avait pour ainsi dire rien perdu. Son crevard de père n'était même pas mort au front, juste achevé par ses amis après que le dément Gronlin l'ait blessé à mort. Il avait vu ses soldats mourir? Grand bien lui fasse. Il n'avait pas vu sa maison bruler, il n'avait pas perdu son corps, il n'avait pas à être enfermé dans cette armure noire inconfortable en permanence pour pouvoir marcher. Ces pensées furieuses occupaient toute l'attention d'Absalon.
"Co... Vas te faire voir." Lui avait-il craché lorsqu'elle avait proposé le meilleur choix possible. Evidemment que la Scholomanse était la seule solution qu'il leur restait. Les connaissances maléfiques du Seigneur Noir y étaient toujours cachées même si la citadelle était déserte. Ils auraient peut-être de quoi lever des milliers de morts-vivants pour contrer Kur'Jin et renvoyer ses trolls dans leur Zul'Drak puant. Et il lui avait dit ça. Il avait osé lui dire ça, lui que avait le culot de se plaindre de ses pertes. Sur le coup, elle s'était retenue de lui cracher 'Rappelles-toi qui a sauvé ton père à Tol'Barad', mais son instinct lui avait soufflé qu'Urkran risquait de vraiment s'énerver. Et affronter le général en combat régulier n'était pas dans les cordes d'Absalon.

"Et où sont les renforts qui sont censés changer le cours de la guerre?"
"Ils ne sont jamais partis d'Orgrimmar." Avait admit Urkran.
Alors c'était comme ça? On les abandonnait là haut à crever comme des rats? C'était elle qui trahissait les gens, pas l'inverse!

Urkran ne voulait pas gagner la guerre? Elle oui, et elle y mettrais les moyens. Déjà, elle avait envoyé des corbeaux à Karaganda pour qu'on prépare les armes bactériochimiques. Si les trolls voulaient passer par l'Ouest, ils le feraient avec pertes et fracas. Ensuite, elle envoya Aeresa chercher dans les ruines de la Scholomanse toutes bribe de connaissance en nécromancie pour enfin augmenter les effectifs des armées de Karaganda. Le savoir de Silumgar était immense, autant l'utiliser. Et enfin, elle accepta la requête de Friedrich d'envoyer des troupes au Solstice pour aider les troupes de l'Alliance (qui avaient été chassées du camp de la brigade de la Marche de l'Ouest par les zandalaris). Ce n'était pas par bonté de coeur, mais surtout pour protéger les arrières de Karaganda. Qu'Urkran aille au diable, on ne pouvait pas tout abandonner aux trolls car si on leur laissait du terrain où manœuvrer, tout serait perdu. Qu'importeraient les pertes, si l'avance des zandalaris était brisée, on pourrait relancer la guerre!
Et enfin, Absalon avait encore quelques plans à mettre en oeuvre. Notamment Drak'Sotra, les champs nourriciers de Zul'Drak. Si on les empoisonnait, les trolls perdraient un très gros support. Et la chevalière noire avait déjà des plans...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum