L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 04/06/2018

Feuille de personnage
Nom Prenom: Citarcil Gourmabet
Taille: 1m80
Ages: 30
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Pacte sombre

le Jeu 5 Juil - 20:35
La fin est usukuchiiiii !!!!!!!!!!!!
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 131
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Pacte sombre

le Jeu 5 Juil - 15:07
En un gros mois, Karaganda avait bien changée. Les palissades étaient plus haute et plus menaçantes, couvertes de barelures. La colonie grouillait d'activité. Un mois auparavant, Absalon avait mené une expédition aux ruines de Gjalerbron pour y retrouver des reliques du Fléau à utiliser. Pari gagnant car rapidement, des squelettes relevés d'antiques fosses communes datant de la grande guerre commencèrent à servir les vivant comme esclaves infatigables. La majorité des colons accepta sans trop poser de questions, les réfractaires furent éliminés rapidement et sans se faire remarquer. La poigne de fer d'Absalon retenait la colonie. Il neigeait ce jour là, le jour où Citarcil revint.
Absalon, escortée comme toujours par les squelettes en armure de deux anciens chevaliers, discutait avec Plume. Normalement, Morowinia reviendrait bientôt à Karaganda, avec Dephyr. Puis une voix familière les fit sursauter: "Salut!"
C'était Citarcil. Mais était-ce le même? Il était amaigrit par son expédition, ses robes de mage ravagées, mais surtout, une marque de ténèbres pures semblait être dessinée sur son visage.
"C'est toi Citarcil?" Finit par demander Absalon, sur ses gardes.
"Qui d'autre voyons?"
"Mon bibi... Ton visage..." Murmura Plume.
"Quoi?"
"Tu as une marque dessus." Lui répondit Absalon. Le mage se précipita vers sa maison, inconscient que la rune disparaissant déjà. Il se vit tout à fait normal devant le miroir.
"Vous auriez pas bu par hasard?" Demanda-t-il à Absalon et Plume lorsqu'elles arrivèrent.
"Ca a disparu." S'étonna Plume.
Absalon ordonna alors à la draenei de sonder l'esprit de Citarcil. Au début rétissente, elle accepta et commença à sonder. Elle vit des peurs cachées mais rien de bien grave. Cependant, la chevalière noire la poussa à continuer et elle eut une vision. Un monstre de pure ténèbres était juché sur le cadavre de Citarcil et le mangeait. Lorsque la créature vit Plume, elle lui rugit de partir. Dès qu'Absalon sût ce qu'avait vu son amie, elle ordonna à ses gardes squelettes de lui ammener la pierre de résonnance pour qu'elle puisse voir ce que verrait la draenei. Elle vit le démon elle aussi, mais lui parla avec l'esprit plutôt que de fuir:
"Démon, par le lien d'âme du contrat que j'ai avec ton hôte, je t'invoque et t'ordonne de parler dans le monde physique." La créature ricana et prit possession du corps de Citarcil. Une aura de pure noirceur entoura le magicien et Plume s'évanouit de frayeur. Absalon resta froide comme la glace et croisa le regard du démon.
La créature était indépendant, libre de toute influence de la Légion Ardente. Après avoir sauvé Citarcil d'une mort cruelle entre les griffes des sbires du Fléau, le démon avait proposé un pacte au mage: il lui donnerait de grands pouvoirs, mais en contrepartie lui et Citarcil sèmeraient la mort et le chaos en Azeroth. Absalon sourit et souhaita la bienvenue au démon sachant qu'il serait un bon allié quand Karaganda grandirait.
Elle réveilla Plume et ordonna à ses squelettes de s'occuper d'elle pour lui donner un remontant, et elle expliqua à Citarcil sa situation. Le mage était épouvanté, mais la chevalière voyait l'arrivée du démon comme une bénédiction et un immense potentiel pour la colonie. Elle conseilla alors au magicien d'utiliser la pierre de résonnance pour pouvoir discuter avec son démon. Elle descendit et peu après fut rejointe par Citarcil qui l'empoigna pour lui parler en privé. Il se souvenait de tout, du meurtre que le démon lui avait fait faire, de la saronite liquide qu'il avait bu, d'absolument tout. Mais il n'avait plus peur, il sentait la puissance couler dans ses veines. Mais il voulait que Plume aille bien car elle était ce qui le rattachait à la vie. Absalon se fit la messagère de Citarcil et convainquit Plume de ne pas juger trop durement son époux et au contraire de l'aider et de lui apporter son support plus que jamais, au nom de leur amour pur et profond.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum