L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 142
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

Les cartes s'abattent...

le Lun 2 Juil - 0:53
Peu après l'arrivée des morts vivants de Ludevic et leur installation à côté de Karaganda, un émissaire de l'empire ravagé des Drakaris se présenta aux portes de la colonie, posant un ultimatum: livrer Ludevic et ses morts vivants, ou subir d'ici peu le courroux de l'empire. Cependant, Plume ne jugea pas bon de prendre les menaces au sérieux: après tout, Zul'Drak avait déjà tant souffert de la guerre contre le Fléau Mort-Vivant qu'il ne devait pas y rester grand monde. Ce qu'elle ignorait était que le nouvel empereur, le drakari Kur'Jin, tué jadis et ramené d'entre les morts par les loas, avait accepté de servir temporairement les loyalistes du Fléau pour trouver et tuer Ludevic dans les plus brefs délais. C'était dans les donjons de Zul'Drak qu'Absalon était à maintenue captive, entre la vie et la mort.

Pendant deux semaines, rien de bien intéressant ne se produisit. Morowinia continuait sa cure de désintoxication au sang (aussi récalcitrante soit-elle). Plume et les trappeurs continuèrent leur exploration de la région, et Blancrin partit pour un congrès de science auquel il se devait d'être présent. Citarcil enfin décida de mettre Aluneth sous verrou, créant un puissant enchantement pour siphonner la magie du bâton, alimentant ainsi les runes de puissance qui alimenteraient le sort Armageddon quand il faudrait le réutiliser. Ce n'est qu'après deux semaines d'une paix toute relative que tout se précipita.

Par un beau matin, Plume et Morowinia partirent pour une expédition avec une partie des troupes. Peu après, une nécromancienne amnésique se présenta à Karaganda, amenant avec elle la carcasse animée d'un des trappeurs morts dans les alentours. Myr, l'archère morte-vivante, alla réveiller à l'eau froide Citarcil pour qu'il gère le cas, puis alla chercher Torkel et ses Worgens. Le pistage d'Absalon allait commencer. Citarcil confia la nécromancienne affamée aux bons soins de Michael, de même qu'un magicien qui semblait errer dans le Norfendre. Il partit ensuite prendre un consistant petit déjeuner, des provisions, et rejoignit Torkel sur son cheval après avoir écris une lettre à Plume, lui promettant d'être là pour son anniversaire.
Le voyage pour le Nord fut sens embûches, les worgen chassant leur pitance tandis qu'ils suivaient la piste de la chevalière noire avec un odorat qui semblait magique. En moins de trois jours d'une course acharnée, ils arrivèrent à la frontière avec les terres trolles de Zul'Drak.
"La piste monte vers là bas." Grogna Torkel en indiquant un des gigantesques escaliers qui partaient des Grisonnes pour aller jusqu'au royaume troll.
"Hé bien, allons-y." Déclara sans peur Citarcil en commençant à monter. Et là Ludevic abattit ses cartes lorsque Torkel et ses worgens se ruèrent sur le magie, le frappant à coup de griffes et de machettes. Le nécromancien avait tout de suite compris que l'alliance entre Karaganda et l'Effroyable Légion ne durerait que jusqu'à la première trahison, et il avait appris de Silumgar qu'il fallait savoir être proactif. Les worgen laissèrent le magicien baignant dans son sang, leur basse besogne finie. Torkel tua deux des siens et fit se battre entre eux les survivants pour donner plus de crédibilité à l'histoire de l'embuscade.
Ce que n'avaient prévu ni Torkel, ni Ludevic, c'était que Kur'Jin avait décidé le même jour d'utiliser un rituel d'âmes sur Absalon pour l'utiliser comme un compas qui indiquerait la position des autres signataires du pacte d'âme. Absalon, bien malgré elle, trouva rapidement la piste de Citarcil et le nouvel empereur Kur'Jin utilisa sa magie du sang pour soigner les plaies du magicien, le trainant dans les donjons glacials de Gundrak. Nul de savait ce qu'il pourrait bien faire au magicien...

Torkel revint à grande vitesse à Karaganda pour annoncer la nouvelle: les drakaris étaient sur le pied de guerre et avaient déjà tué Citarcil. Dévastée et à présent propulsée aux commandes, Plume ne savait pas quoi faire et accepta les conseils de Myr qui lui invectivait d'ordonner l'abandon de la colonie. Pendant le chaos que souleva cet ordre, Torkel fit son rapport à la morte-vivante, qui leurra Plume jusqu'à ce qu'elle soit seule avec Ludevic et l'Effroyable Légion. Triomphant, le nécro-alchimiste lui dévoila son plan: sans Citarcil, la colonie serait facilement manipulable, on utilisée de manière plus terre-à-terre par l'Effroyable Légion. La draenei lui cracha son mépris, mais il était déjà perdu dans ses rêves malsains de tortures et d'expérimentations. Bientôt ils auraient pris la mer et fuiraient jusqu'à la très sainte Scholomanse pour se tailler un empire de mort et de décomposition!
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum