L'enclave des rôlistes
Bienvenue à toi , jeune rôliste!

Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur
Messages : 142
Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Nom Prenom:
Taille:
Ages:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://enclaverp.forumactif.com

A la lueur de ma lanterne...

le Sam 26 Mai - 22:55
Absalon respirait mal et à grande goulée, se tenant de toutes ses faibles forces au parapet de Dalaran pour ne pas tomber par terre. Dephyr payait avec une bourse bien remplie le gnome qui servait de pilote à la machine volante qui leur avait permis de traverser les terres balafrées par la guerre des îles brisées sans trop prendre de risque. La vue trouble, l'ouïe assourdie, Absalon essaya tant bien que mal de retrouver la silhouette familière de son confesseur.
"Ca ira?" La voix de Dephyr, comme traversant un mur d'eau, semblait venir de nulle part. Absalon remua sa tête couverte de métal pour trouver la source de la voix, et il lui fallut quelques secondes pour trouver le clerc. Haletante, il lui fallut un moment pour répondre.
"Ca ira." Elle prit une grande inspiration. "Pressons..."

Soutenue par Dephyr, Absalon avança lentement et douloureusement dans les rues de la ville en guerre. Tout était trouble, elle ne voyait que des ombres courir de tous les côtés. On la bousculait dans la cohue des rues bondées. Chaque coup la faisait grincer des dents. Le moindre choc réveillait une vive douleur dans la chair ravagée de l'humaine. A ses côtés, elle entendait son confesseur l'encourager à tenir. Ils devaient atteindre les entrailles. Le changement de luminosité et de température indiqua à Absalon qu'ils étaient entrés dans les ombres des égouts.
"On a trouvé Orkul?" Murmura Absalon, le souffle court.
"Bientôt." Lui souffla Dephyr en la guidant dans les ténèbres. Ils finirent par atteindre le repère du vieux démoniste Orkul et de sa coterie de mages renégats.

Absalon était allongée sur la table de pierre. Le contact glacial lui faisait à peine oublier la chaleur atroce de son corps infecté par l'arcane. Autour d'elle, elle sentait les magiciens noir s'activer et chuchoter avec Dephyr au sujet de son cas. Ils prirent une éternité, à moins que ce ne fut qu'un instant. La douleur rendait trouble l'esprit d'Absalon. Dephyr finit par s'approcher.
"Ils ont une idée ma dame. Selon les estimations des sorciers d'Orkul, votre sang est à présent constitué en partie de flux arcanique. Si on arrive à vous donner une source constante d'arcane, votre organisme pourrait à nouveau se comporter comme il faut."
"C'est... Risqué?" Fut la seule question qu'arriva à marmonner Absalon.
"Oui." Répondit sans détours le clerc.
"Alors allez-y."

La lanterne était magnifique. Une très belle lanterne d'argent rappelant des ronces. Absalon l'observa de ses yeux de feu. Une belle lanterne. A se demander où Orkul et ses sbires l'avaient trouvé. Peut-être volé à la fenêtre d'une riche maison... Quoi qu'il en soit, maintenant, l'emplacement du bougeoir était occupé d'une orbe de pure magie arcanique. La simple proximité des runes gravées sur l'argent et de l'orbe rendait sa vigueur à Absalon. Le simple fait de respirer correctement et de se sentir à même de se tenir sur ses jambes était une bénédiction. Elle se surprit à avancer sans se sentir époumonée. La lanterne était attachée par de solides chaînes pour ne pas l'en séparer.
"Alors ma dame?" Demanda Dephyr après avoir donné une somme conséquente d'or à Orkul.
"Alors en route pour Tanaris. Nous n'avons pas beaucoup de temps."


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum