Le départ pour Tol'Barad

Aller en bas

Le départ pour Tol'Barad

Message par Silumgar le Mer 28 Mar - 0:33

Sarlia revenait d'une patrouille autour de la crique des contrebandiers. La morte-vivante mis pied à terre et attacha sa monture décharnée. Elle remarqua qu'un homme en harnois noir, portant une énorme épée de fer noir gravée de vieilles runes. Il s'agissait d'Akatosh, un des membres de l'expédition. Ils firent plus amples connaissances pendant un moment, parlant de leurs passés respectifs.
"Vous avez de l'honneur?" Demanda Sarlia au détour d'une conversation.
"Bien sûr." Répondit derechef le mercenaire.
"C'est bien. Moi je tâche à le redorer après qu'il ait été traîné dans la boue." Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres desséchée de Sarlia. "Un jour tous ceux qui ont tué mes amis girons dans la boue."
"Peut-être..." Admit le mercenaire. "Mais ne pensez-vous pas qu'ils ont déjà assez souffert après la dissolution de la Garde?"
"Pas assez à mon goût... Ils doivent tous payer leur crime."
"Ne poursuivez-pas des chimères et des ombres non plus." L'avertit d'un murmure Akatosh.
"Je ne..." Allait riposter Sarlia, mais elle se ravisa et ne dit rien.
"Vous en avez déjà fait tomber combien?"
"Une trentaine. Plusieurs traqués comme les animaux qu'ils sont alors qu'ils me fuyaient, d'autres en duels..." Elle réfléchit. "Et Gleen m'en a offert quelques uns en guise de payement pour mes services."
"Et combien, sans compter les votres, sont morts?"
"Peu à mon grand regret. Kal'Zul s'est contenté de tuer ce rat de Vil'Ja et la garce qui lui servait de compagne." L'humain soupira.
"Vous feriez mieux de ne plus poursuivre des chimères va..." Sarlia détourna les yeux et vit approcher Pharilas, l'air guilleret.
"Bien le bonjour mes amis."
"Bonjour." Dirent à l'unisson et laconiquement Sarlia et Akatosh. "J'ai demandé à l'équipage de sortir des caisses de poudre, ça a été fait?"
"Oui." Répondit le mercenaire. "Trois caisses pleines."
"Parfait... Et vous faisiez quoi?"
"On faisait connaissance." Répondit Sarlia.
"C'est très bien." Commenta Pharilas. "Dites-moi petite dame, si on veut faire 'BOOM', il faudrait qu'on y aille discrètement?"
"Pour les nagas? Il faudra déjà ne pas mouiller la poudre."
"Non je pensais plutôt à Stromgarde." Lui répondit dans un sourire mauvais Pharilas. La morte-vivante réfléchit un moment.
"Toujours ton plan fou?"
"Attendez c'est quoi cette histoire?" Akatosh semblait pour le moins inquiet.
"Le plan... Ah oui je t'en avais pas parlé." Pharilas le regarda en souriant encore plus. "Disons que quelques bombes feraient un bon cadeau d'adieux à la ville, surtout que personne ne s'y attendrait. Ca détournerait leur attention."
"Et en quoi il consiste ton plan?"
"On se sépare en deux groupes. Un d'entre eux irait à Stromgarde poser une bonne bombe ou deux, l'autre irait gérer le problème des nagas."
"Pas mal." Admit Sarlia sans grande conviction. "Mais si l'un d'eux échoue?"
"Pour les nagas, aucun risque. Le seul risque d'échec est pour le groupe en ville qui s'y infiltrera... Et encore, ce groupe n'échouera pas."
"Et pourquoi?" S'inquiéta légèrement Akatosh.
"C'est en envisageant de rater qu'on rate." Commença Pharilas, décidément très optimiste. "Mais si ça échoue, je resterais personnellement ici pour aller les libérer. Le bateau doit quitter la crique dès que possible, ça fait déjà trop de temps qu'on attends ici." Malgré son ton guilleret, Sarlia sentait qu'il était quand même très préoccupé.
"M'ouais..." Maugréa-t-elle en enfonçant Effroi entre deux lattes pour s'appuyer dessus. "Des idées de groupe?"
"Je pensais que vous m'en donneriez petite dame." Lui répondit avec un sourire amusé Pharilas.
"A la rigueur..." Elle réfléchit un moment. "Je peux aller à Stromgarde, je fini par connaître la ville." Elle vit un sourire satisfait se dessiner sur ses lèvres et sentit qu'elle avait joué son jeu. L'elfe de la nuit se dressa de toute sa haute avant de répondre d'un ton déjà plus sérieux:
"Bonne initiative. Et avec votre volonté, l'échec n'est plus un risque."
"Ma volonté?" S'étonna Sarlia. Ses yeux rouges brillaient d'incompréhension.
"La volonté est une source indéniable de force petite dame. Vous n'êtes pas très puissante. Votre pouvoir est presqui vulgairement faible." Pharilas remarqua qu'on lui lançait un regard noir et sourit: "Pas d'offense petite dame, un constat. Mais même si votre pouvoir est maigre, votre volobté est éternelle."
Sarlia se contenta de reniffler de mépris, sachant que l'elfe avait aux deux tiers raison. Akatosh préféna ne rien dire, aussi l'elfe de la nuit continua: "Vous auriez des idées de qui pourrait vous épauler? Il vous faudrait au moins deux personnes."
"Si Joe revient ici il ne doit pas se montrer." Commença Sarlia. "Même s'il est officiellement mort ça leur mettrait la puce à l'oreille qu'on le retrouve." La chevalière eut un moment de silence. "Peut-être Keina..."
"Keina?" S'étonna Pharilas. "Ca pourrait être un bon exercice... Vous vous sentez de pouvoir la contenir?"
"J'ai réussi, pourquoi pas elle?" Fit noter Akatosh.
"Elle a un fort caractère et une capacité indéniable à se laisser guider par ses envies." Remarqua l'elfe de la nuit.
"Elle servira loyalement." Déclara Sarlia. "Elle veut trouver Nessa après tout."
"Bien..." Maugréa le vieil illidari, peu convaincu. "Je ne m'y opposerais pas." Il hésita un instant. "Pourras-tu me faire un rapport détaillé de comportement et du bon déroulement de la mission... S'il te plaît?"
"Oui... Mais dans ce cas qui s'occupe des nagas?"
"Moi et le reste de l'équipage allons nous en charger va. On les attirera dehors à coup de canons avant de les finir sur la terre ferme."
La discussion continua un bon moment quant à qui pourrait accompagner Sarlia pour régler l'histoire des bombes. Tsovahen? Il ne savait pas assez bien se battre et de toute façon c'était le seul à savoir bien manoeuvrer le navire. Il y eut une pause lorsque Keina revint de sa baignade. Elle portait une robe noire simple et pratique couverte de gri-gri démoniaques et ses tatouages jadis vert luisant étaient à présent aussi noir que ternes. Sarlia s'en inquiéta, mais Pharilas lui explica que c'était au contraire une bonne chose (du moins selon lui...).
Un chasseur de démon est en symbiose avec, justement, un démon, qui lui sert à assimiler des sources d'énergies. Il est dangereux de puiser dans le démons, même si on a rien à se mettre sous la dent. Dans tous les cas, seuls deux choix, selon Pharilas, s'offraient aux illidaris: soit suivre la voie d'Illidan et se donner un but qui entraînera des combats qui nourrirons le démon et son chasseur, soit la voie de la haine, où l'illidari devrait arriver à utiliser sa haine pour se sustenter. Evidement, l'inconvénient du deuxième était qu'on avait de fortes chances de finir fou. Comme Keina n'avait plus de but précis qui soutenait sa volonté, elle devait se transformer et apprendre à user de la hain. Pour l'elfe de la nuit, le fait que les tatouages soient noirs était plutôt bon signe: elle ne deviendrait (normalement) pas folle.
C'est à ce moment que Akatosh fit remarquer quelque chose: comment trois personnes allaient transporter trois caisses de poudre noire sans chariot? Pour la première fois depuis longtemps, Sarlia ressentit une folle envie de rire. Rire au monde, rire à l'ironie du sort, rire à cette vie qui laissait Pharilas comme une andouille avec sa poudre à canon.



La nuit tombait. Sarlia contemplait le sang visqueux du naga qui maculait son épée et le bas de son manteau gris. Les serpents avaient été de valeureux adversaires, surtout après qu'on leur ait fait tomber dessus des caisses hermétiques avec des bombes à retardement (Tsovahen et Akatosh avaient été très imaginatifs sur le coup). Maintenant, les cadavres écailleux couvraient le sol poisseux du fait des littres de sang versé. A part elle, il n'y avait que Keina et Pharilas qui veillaient à abbatre les derniers. Tous les autres étaient allé fêter la victoire à la cannonière.
"Fini?" Demanda finalement la morte-vivante.
"Oui." Déclara Keina en tranchant la tête du dernier serpent. La créature s'effondra dans un croassement grotesque.
"Alors en route, pas la peine d'y passer la nuit." Les pressa Sarlia. "Le navire est à une bonne quizaine de minute de marche."
"Oui oui." Marmona Pharilas en essuyant la lame de son glaive de guerre aux soiries trempées d'une sorcière naga décapitée plus tôt dans la soirée par Effrois.

Ils firent les premières minutes du chemin en silence avant que la chevalière noire ne le brise:
"On attends Joe ou en prend le large?"
"On ne sait même pas s'il est vivant." Murmura Pharilas.
"On l'attend." Déclara Keina d'un ton qui n'admettrais aucune réponse. "Même si je ne le porte pas dans mon coeur, on abandonne personne." Sarlia allait pourtant répliquer lorsqu'une forme bougea sur la gauche du chemin. Un homme de bonne stature, tout de noir vêtu, avec le visage sous une cagoule, sortit des ombres et leur lança d'un air narquois:
"C'est la raison de notre présence." Derrière lui sortirent des ténèbres deux mercenaires en armures de cuir grossières. Sarlia s'étonna de ne pas les avoir vu mais remarqua rapidement grâce à sa vision impie qu'il y avait de larges rochers bordant la route, où ils avaient du se cacher.
Avant mêle que quelqu'un ne puisse parler, les trois hommes fondirent sur Keina. Les deux illidaris saisirent leurs armes pour se battre, mais une soirée de combats contre une horde de nagas n'avait pas aidé. Sarlia, plutôt que de foncer tête baissée, remarqua quelque chose d'étrange. Tactiquement, ils s'exposaient à une frappe de flanc évidente en se ruant sur les illidaris et en laissant une telle ouverture à une chevalière morte-vivante. Déjà, le sang des humains comme des elfes coulait de plusieurs plaies plus ou moins mineures.
Plus Sarlia regardait et plus cette histoire lui semblait bizarre, au point qu'elle oublia même d'attaquer pour aider ses... Amis? Non. Même si elle les appréciait bien, elle savait qu'ils n'étaient pas ses amis. Des... Alliés alors? Oui. Et comme elle l'avait appris avec la fin d'Orzhova, on ne pouvait pas faire confience à ses alliés. Surtout avec des alliés aussi imprévisibles que les deux chasseurs de démons. Ils ne mourraient pas de simples coups de couteau ou d'épée courte, juste un bon moment avec l'esprit troublé et dans l'inconscience. Il se chargeraient de blesser les malandrins, Sarlia les finirait.
Keina tomba en criant de douleur. Les yeux de Pharilas brûlèrent d'un feu démoniaque alors que son corps se distordait sous l'effet d'une transformation effroyable. Les trois humais reculèrent en voyant l'aspect hideux de Pharilas, mais ils esquivèrent ses coups avant de continuer de le lacérer de leurs lames. La morte-vivante hésita à agir lorsqu'elle vit qu'un quatrième inconnu venait. Une manière de bouger familière...

La dague de Joe s'enfonça dans le dos de l'homme en noir qui la regarda avec horreur lui traverser le ventre. Sarlia saisit l'occasion et fonça et décapita un des mercenaires tandis que Pharilas tombait aussi sous un coup de dague dans le plexus. Sarlia empala le deuxième mercenaire et envoya bouler sa carcasse d'un revers d'espadon, et observa comment Joe tenait déjà l'homme en noir.
"Ne le tue pas, il peut donner des informations!" Lui ordonna-t-elle avant de voir si Pharilas allait bien. Mais les yeux rouges de la morte-vivante avaient vu bien assez. L'incompréhension dans le regard de l'homme en noir. On pouvait lire dans ces yeux qu'il ne comprenait pas ce qu'il se passait. Comme s'il n'avait pas dû mourir, comme si le destin le trahissait, comme si... Joe le trahissait...
Pharilas haletait et semblait en plein délire. Avant même que Sarlia ne soit à genoux il essaya de l'étrangler, aussi eut-elle à le frapper à coup de pommeau d'épée jusqu'à l'assomer. Se massant la gorge, elle remarqua Joe en train de nettoyer sa dague, laissant choir le corps égorgé de l'homme en noir. La morte vivante et le vieux borgne trainèrent leurs 'amis' inconscients au navire où on les soignerait. Déjà Tsovahen ordonnait qu'on appareille.

Jamais Sarlia n'aurait su dire pourquoi, mais dans le regard de Joe on lisait de la... Satisfation?
avatar
Silumgar
Vieux Baroudeur
Vieux Baroudeur

Messages : 114
Date d'inscription : 17/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://enclaverp.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum